dimanche 27 mars 2016

Néphilim #1 - Les déchus






GENRE : Fantastique
ÉDITION : Mnémos
COLLECTION : Hélios
NOMBRES DE PAGES : 583
DATE DE PUBLICATION : 2002
DATE DE L’ÉDITION : janvier 2016
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Fabien Clavel


 CHRONIQUE SUR "Feuillets de Cuivre"

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2015/12/feuillets-de-cuivre.html






" Ils sont sept Nephilim à arpenter la Terre depuis l'aube de l'humanité. Immortels, ils sont liés aux cinq éléments : l'eau, l'air, la terre, le feu et la lune. Déchus, ils recherchent leur savoir perdu et poursuivent une quête mythique, l'Agartha.
Des sous-sols du métro parisien aux rues enneigées de Budapest, de vieux amis se retrouvent, des forces nouvelles s'éveillent, mais l'ennemi est déjà à l'affut. Et la grande chasse ne fait que commencer! "





Cette saga me faisait de l’œil depuis déjà plusieurs mois. J’ai profité du fait qu’elle sortait en version poche pour découvrir l’univers de « Nephilim » créé par Fabien Clavel.
Vous savez désormais que j’adore cet auteur, ce n’est donc pas étonnant de voir encore une fois qu’un de  ce roman est une pure réussite !

Le roman se coupe donc en deux parties. La première étant : « Le syndrome d’Eurydice ».
On y découvre une jeune humaine, Jennifer. Cette dernière est étudiante en Lettres Modernes à Paris. A première vue, elle a une vie banale comme la plupart d’entre nous, mais la suite vient contredire ce premier état de fait. La jeune fille présente des signes de folies… Elle est suivie par un psychiatre. Seulement au fil des jours, sa folie semble de plus en plus fréquente… Est-ce vraiment de la folie ou quelque chose de plus surnaturelle ? Surtout quand son chemin va croiser celui d’un étrange SDF irlandais, Wag.
Wag n’est évidemment pas celui qu’on pense réellement, puisqu’il s’agit l’un des premiers néphilims. Il est poursuivit par un ordre étrange du nom des « Rose+Croix », une organisation humaine qui désire éradiquer les néphilims. Mais la quête de Wag est plus importante encore, surtout qu’elle est loin d’être une chimère. Sa rencontre avec Jennifer va bousculer quelque peu sa quête. La jeune femme va même apporter une nouvelle dimension à sa quête, puisqu’elle n’est pas ce qu’elle semble être.
Jennifer est une personne courageuse, qui va toujours jusqu’au bout malgré les dangers. Elle reste malgré tout innocente et naïve. Elle va alors avoir du mal à faire confiance à son seul allié… Elle va devoir l’aider à rassembler des mystérieux fragments élémentaires. Mais pour quelle raison ? La réponse n’est évidemment pas pour tout de suite.

Dans la seconde partie du nom de : « Anonymus ». On suit l’histoire d’un autre néphilim. Il s’agit d’Ezéchiel qui se trouve dans le corps d’une jeune femme policière à Budapest. Son côté froid et rationnel va être bouleversé par une série de meurtre d’origine ésotérique. Qui se trouve derrière ces meurtres d’une violence inouïe. La néphilim voit à travers ces attaques, un meurtrier immortel. Surtout que l’apparition d’Azarian qui se trouve être un ex-néphilim pourrait être lié à ces homicides sanglants. En effet, Azarian est passé du côté « obscur » contre sa volonté… Mais est-il vraiment coupable ou innocent ? Cette question se posera à de nombreuses reprises au fil des pages. Du coup, je ne savais pas si je  devais le détester ou l’apprécier. Fabien Clavel a su donner une grande dimension de suspens, nous manipulant avec dextérité au fil de son récit. Ezéchiel déteste les humains et le fait bien savoir à travers ses discussions avec autrui. Si bien avec son collègue et la sœur de son enveloppe charnelle, Judit. Quand on découvre enfin l’identité de l’assassin, on est rassuré ! Finalement, ce n’était pas du tout ce que l’on pouvait penser aux premiers abords.
Par contre, cette fameuse organisation « Rose+Croix » est très énigmatique. On ne sait pas vraiment quel est le but à travers cette mystérieuse quête (qu’a entamé Wag, il n’en est pas question ici dans la seconde partie). J’ai donc hâte d’en découvrir un peu plus sur eux. Mais aussi de connaître les autres personnalité des néphilims !


Le style d’écriture de Fabien Clavel est égal à lui-même. Un texte riche en connaissance littéraire, avec beaucoup de virtuosité. Il arrive à faire passer beaucoup d’émotions dans son récit, si bien l’indifférence des néphilims pour l’humanité, mais ce qui attrait à l’être humain : Comme l’amour et la haine. Le seul reproche que je pourrais faire, c’est que certains termes utilisé pour la magie ou le monde surnaturel est trop vague. Il m’a fallu un gros temps d’adaptation pour apprécier clairement cet univers. C’est dommage que les explications tardent à arriver pour notre compréhension, on tâtonne au fil des pages. Petit à petit, j’ai tout de même été prise dans l’engrenage ! J’ai donc pleinement apprécié l’action et l’histoire que l’auteur nous propose.

En conclusion, ce premier tome de « Nephilim » est un monde à découvrir pour son action et le suspens. On est avide de savoir la suite des évènements et de la mystérieuse quête qu’ils vont devoir mener. Même s’il faut un certain temps d’adaptation à cet univers particulier, on apprécie l’ensemble pour son originalité et son côté fantastique. Fabien Clavel est encore une fois, un maître dans ce genre littéraire, où il nous apporte une dimension majestueuse. J’ai donc hâte de lire la suite !





GLOBALE : 8 / 10
ECRITURE : 10 / 10
SCENARIO : 7 /10
PERSONNAGES : 9 /10
SUSPENS :  8 /10





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire