dimanche 24 avril 2016

Georgina Kincaid #4 - Succubus Heat





GENRE : Fantasy / Urban Fantasy
COLLECTION : Bit-Lit
EDITION : Milady
NOMBRES DE PAGES : 521
DATE DE L'EDITION : 2011
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
AUTEUR : Richelle Mead
TRADUCTION : Benoît Domis

CHRONIQUES PRECEDENTES

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2015/06/georgina-kincaid-1-succubus-blues.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/01/georgina-kincaide-2-succubus-nights.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/02/georgina-kincaid-3-succubus-dreams.html 




" Georgina Kincaid est un vilain, vilain succube : depuis sa rupture avec l'auteur de best-sellers Seth Mortensen, elle est devenue si insupportable que son patron Jerome, l'archidémon de Seattle, décide de la "prêter" à l'un de ses rivaux...et de lui faire jouer les Mata Hari.
Mais Jerome est enlevé et Georgina perd ses pouvoirs ! Point positif : rien ne l'empêche plus de coucher avec Seth sans l'estourbir - sauf un détail : sa nouvelle petite amie.
Georgina semble être la seule à vouloir retrouver Jerome, et elle a peu de temps avant que l'enfer se déchaîne... "







Dans ce quatrième tome " Succubus Heat", le récit démontre la ferveur ou la fidélité des employés de l'Archidémon de Seattle. On y aperçoit alors les vilenies des démons dans leurs instincts primaires.
J'ai apprécié ma lecture justement pour côté plus "démoniaque" avec le suspens qui s'y attache.

Georgina est dans ce tome totalement exécrable avec ses proches, suite à sa rupture avec Seth Mortensen. Mais c'est surtout sa jalousie envers Maddie (qui est la nouvelle petite amie de Seth) qui la rend horripilante à souhait à nos yeux !
Bien qu'elle soit une succube, elle se croit au-dessus de tous les humains. Évidemment, dans un sens c'est la vérité. Mais la réalité la rattrape de plein fouet... Il ne suffit pas d'être un être "paranormal" pour être exceptionnel aux yeux d'autrui.
Son patron Jerome, l'archidémon de Seattle, décide alors de l'envoyer pour une mission au Canada pour venir en aide à Cédric, l'archidémon local. Vu qu'il ne supporte plus les crises de sa succube, il préfère l'éloigner quelques temps pour qu'elle revienne dans de meilleures dispositions.
Sa mission est donc d'annihilé un groupe de satanistes qui effraie la population et met mal à l'aise les autorités démoniaque au Canada. Bien qu'il ne s'agisse au départ que de blagues de mauvais goûts, un être immortel tire les ficelles en coulisse au détriment des démons de hauts rangs.
Peu de temps après, Jerome disparaît mystérieusement. Personne ne s'inquiète plus de cela, étant donné que tous les démons sous ses ordres bénéficient des biens faits de "mortalité" retrouvée. Bien que Georgina s'inquiète pour son patron, elle aussi profite de cette vie sans devoir nourrir son appétit de succube. Surtout que pouvoir toucher Seth est très tentant...
Malgré le fait que Dante est son nouveau petit ami attitré, mais de mauvaise réputation, Georgina est toujours obnubilée par Seth. Dante tente pourtant de prouver ses sentiments à sa belle, mais d'une très mauvaise manière. Il va également l'aider à retrouver la trace de Jerome. 

Le suspens dans ce tome est incroyable ! Tout le long de l'enquête de Georgina nous ne savons pas qui est le ou les coupable(s). J'ai imaginé diverses théories qui auraient pu causer la disparition de l'archidémon. Seulement au final de l'histoire, j'ai été totalement surprise par le coupable.
De plus, la fin du roman ouvre de nouveau la question du fameux rêve de Georgina, mais des conséquences de ses actes envers Seth Mortensen. Comment va-t-elle se sortir de cette situation ? De plus, son nouveau colocataire risque de ne pas aider dans sa résolution. 

En conclusion, "Succubus Heat" est très intéressant sur un point de vue de la corruption et des besoins primaires de l'humanité. Les péchés capitaux sont assez bien représentés dans ce tome !
L'écriture de
Richelle Mead nous offre du suspens à revendre, avec une enquête très bien menée. J'ai hâte de découvrir la suite pour voir ce qui risque encore d'arriver à notre chère héroïne.
 






GLOBALE : 9 / 10
ECRITURE : 9/ 10
SCENARIO : 9 /10
PERSONNAGES : 8/ 10
SUSPENS : 9 / 10



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire