vendredi 6 juin 2014

La mort en tête


 



GENRE : Thriller Fantastique
ÉDITION : Le pré aux clercs
NOMBRE DE PAGES : 555
PARUTION: 29 octobre 2013
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Sire Cédric









Né en 1974 à Saint-Gaudens (Haute-Garonne), il a grandi à Saint-Geniez-d'Olt dans l'Aveyron.

Après des études d’anglais, il a travaillé quelques années dans le milieu de l’édition, du journalisme et de la traduction, tout en publiant dans les pages de magazines des nouvelles de fantastique et policier, fortement inspirées par des auteurs tels que Stephen King, Clive Barker ou encore Edgar Allan Poe.

Depuis l'année 2005, il se consacre pleinement au métier d'écrivain, publiant des thrillers souvent teintés de surnaturel. A ce jour, il est l’auteur de six romans et de deux recueils de nouvelles. Il a reçu le prix Masterton pour son roman L’enfant des cimetières et le prix Polar (festival de Cognac) pour son thriller De fièvre et de sang. Ses livres sont traduits en Anglais, en Polonais et en Turc.

Il a également été vocaliste d'un groupe de death metal Angelizer.
Aujourd'hui, Sire Cedric vit et écrit à Toulouse.


" Je suis juste un type qui écrit des histoires avec des monstres dedans "
La mort en tête [Sire Cédric ]







" A Drancy, en Seine-Saint-Denis, dans une chambre d'enfant, une scène d'exorcisme tourne au drame... Mais tout a été consciencieusement filmé par un journaliste.
A Paris, au cours des jours qui suivent, la policière Eva Svärta se sent observée - impression désagréable ou mauvais pressentiment ? Elle sait que le danger rôde, même si les mois qui viennent de s'écouler ont été plus doux que d'habitude. Elle est amoureuse...et enceinte d'Alexandre Vauvert.
Très vite, entre Paris et Toulouse, le fameux duo d'enquêteurs est de nouveau sur la brèche. Cette fois-ci, ils sont eux aussi les proies d'un tueur psychopathe...

Tel un marionnettiste diabolique, Sire Cédric joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Attention, en ouvrant ce livre, vous n'aurez pas une seconde de répit ! "






Cette fois-ci, Sire Cédric nous offre un roman dans un genre plus "policier" que "fantastique". Bien que comme à son habitude, des traces restent et subsistent dans cette nouvelle histoire.
Dans " Le premier sang ", nous avons laissé nos héros favoris dans un semblant d'impression d'avoir vaincu le diable, le père d'Eva. On retrouve alors tout au long l'histoire de " La mort en tête", cette ombre qui plane au-dessus d'elle, l'angoisse de le voir réapparaître et de faire de nouveau de sa vie un cauchemar. Mais ce n'est pas le principal danger dans cette nouvelle aventure, comme toujours nous connaissons d’emblée l'identité du tueur et sa folie va le pousser dans les pires extrémités pour arriver à ses fins. Seulement sa cible, ce n'est pas n'importe qui, il s'agit bien d'Eva ! (le fait de connaître le tueur n'est vraiment pas gênant, je tiens à le préciser,car l'auteur nous offre des personnages dotés d'un machiavélisme à revendre et une personnalité qui mérite d'en découvrir beaucoup plus)
La complexité du personnage est vraiment bien mené, un ennemi doté d'une incroyable intelligence et de dextérité pour mener à bien ses pires desseins. Ce qui change des précédent qui étaient certes cruels (voir plus horrifique) mais celui-ci est tellement plus plausible et donc plus réaliste, qu'on arrive facilement à l'imaginer. Le changement d'identité de ce  tueur produit par un accident mortel et d'autant plus plausible avec cette fameuse balle qui est restée loger dans sa tête lors de son agression durant l'adolescence. Ce qui lui donne des visions, on se retrouve avec un tueur entre folie et perspicacité. Une opposition invraisemblable, mais qui fonctionne très bien !
Petit point négatif pour les fans de fantastique comme moi, j'ai été un peu déçue sur ce plan, car les manifestations sont trop courtes et moins attrayantes que dans les précédents romans. C'est vraiment dommage, car j'ai toujours trouvé que c'était ce qui donnait le petit côté "effrayant". Le fantastique se retrouve donc dans de mystérieuses visions de Eva & Alexandre, avec la manifestation d'un phénomène de glace et aussi le thème de l'exorcisme. Sire Cédric choisit toujours un thème pour ces romans, j'aurais aimé voir davantage ce côté "charlatan" des exorcismes, il y a tellement de choses que l'on peut exploiter dans ce domaine. On retrouve donc deux enquêtes dont parle le journaliste, mais pas plus.
Point positif, le style policer est rudement bien mené ! L'action s'enchaîne très vite, où l'on retient son souffle voulant à tout prix savoir dans quelle galère nos héros vont encore tomber. Cela me rappelle un peu les films d'action américain pour le coup et si vous le lisez vous comprendrez pourquoi je fais cette référence. Comme exemple, donnerai explosions, courses poursuites en voiture et la fameuse scène du tracteur (mon dieu, j'ai tellement adoré cette partie qui est grotesque mais  efficace !)
L'écriture de Sire Cédric est toujours simple mais efficace, rien n'est compliqué mais l'auteur arrive à nous garder toujours en haleine et personnellement, je trouve ça très difficile à réaliser. Si vous ne connaissez pas encore ce fantastique auteur, je vous conseille ses romans ! Nous aussi, nous avons notre Stephen King alors, il faut en profiter !
(J'aurai dû commencer à faire les critiques littéraires des précédents romans, mais ça viendra, promis)
Je vous informe également, qu'il y a tout de même un ordre pour les lires. Commencez par "L'enfant des cimetières", puis "De fièvre et de sang", ensuite "Le jeu de l'ombre", " Le premier sang" et celui-ci ;)
Laissez-vous tenter, ça se consomme sans modération !





GLOBALE : 8 / 10
ÉCRITURE : 8 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 8 / 10
SUSPENS : 7 / 10



 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire