jeudi 26 mai 2016

Hors de Question





GENRE : Romance Contemporaine
ÉDITION : Pygmalion
NOMBRES DE PAGES : 464
DATE DE PUBLICATION : 11 mai 2016
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Georgia Caldera
PRIX : 16 €



PRECEDENTE CHRONIQUE 

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/08/hors-de-portee.html









" Son leitmotiv ? Ne jamais révéler ses faiblesses. Et pour atteindre son but, Sonia ne se ménage pas. Que personne ne connaisse son vrai visage lui convient parfaitement. Même ses plus proches amies voient en elle une fille légère, frivole et décomplexée. Il n’y a que dans ses photos que le secret affleure la surface…
Lorsque les fantômes de son passé ressurgissent, menaçant de détruire ses remparts, elle panique. Mais, c’est sans compter le hasard qui va mettre sur son chemin le seul être capable de la percer à jour.
Hanté lui aussi, Axel parviendra-t-il à combattre ses propres démons pour la sauver ?
"


Dans "Hors de Question", nous découvrons le personnage de Sonia entraperçue dans "Hors de Portée". Ayant déjà beaucoup apprécié le précédent, je me doutais que celui-ci serait dans la même veine. Figurez-vous que je me trompais... Ce roman est encore meilleur que son prédécesseur ! 

Nous faisons donc plus ample connaissance avec Sonia, une photographe de talent. Cette dernière joue de son apparence pour avoir les hommes à ses pieds. Être une jolie blonde, aide forcément dans ce sens. Pourtant, la jeune femme n'est pas ce qui semble paraître... Son passé est tellement sombre et douleur qu'il est difficile pour elle d'avoir une relation amoureuse durable.
Et pourtant quand elle va croiser le chemin d'un certain Axel, sa vie risque de changer définitivement.
Axel quant à lui, est un informaticien de l'entreprise d'Aidan Stern (Voir "Hors de Portée"). Un homme au vocabulaire peu reluisant, il faut bien l'avouer ! Son passé est plus énigmatique que Sonia. On sait qu'il a subi un grave accident qui l'a défiguré (d'où son manque de confiance en lui), mais c'est tout ! Ce tome se consacre plus à Sonia.
Georgia Caldera sème pourtant petit à petit des indices sur la vie difficile de son héros. Cela nous intrigue et pose le suspens !

Les personnages sont très bien travaillés, le côté psychologique très recherché et poussé à l'extrême. L'auteure arrive toujours à nous proposer des couples hétéroclites. Elle se rénove à chaque nouvelle histoire sur les difficultés que la vie courante offre à chaque individu.
La relation qui s'installe doucement entre Sonia et Axel est tellement touchante. On ne peut qu'apprécier les protagonistes. J'ai particulièrement aimé le langage très fleuri d'Axel qui est totalement à l'opposé du côté "bourgeois" de Sonia. Rien d'étonnant de voir que la réunion "familiale" de Sonia va tourner vite au désastre.
"Hors de Question" est une phrase que l'on retrouve souvent au cœur du récit. Il y a finalement beaucoup de choses que les héros ne veulent pas faire pour franchir à nouveau pas dans la bonne direction. Pourtant, au fil des pages tout se transforme en quelque chose de positif et surtout une confiance en l'un et l'autre. Une nouvelle confiance dans la vie.
Rien d'étonnant de voir que la fin se termine en véritable suspens ! Juste le prochain titre est très révélateur "Hors de contrôle". J'imagine déjà Axel faire des siennes dans le prochain tome...


En conclusion, "Hors de question" n'est pas pour moi une romance contemporaine comme on en lit ces derniers temps dans les romans. Georgia Caldera nous offre des personnages très travaillé avec un passé douloureux, qui montre des personnages très torturés. Petit à petit, ils  tentent de se faire confiance maladroitement certes, mais cette relation devient touchante et émouvante. La plume de l'auteure nous transporte dans son univers avec facilité. Bref, une lecture très addictive dont j'ai hâte de connaître la suite.
  

EXTRAITS

" En vingt-neuf années d'existence, jamais encore Axel n'avait éprouvé cette singulière sensation, sur laquelle il n'aurait pu mettre de mot.
Elle était peut-être la plus belle femme du monde, portait des vêtements à la mode, probablement griffés, témoignant d'une certaine aisance financière, et pourtant elle semblait profondément seule et perdue.
L'inconnue traînait avec elle un désespoir qui paraissait presque égaler le sien, aussi improbable cela paraisse.
Lui arrivait-il parfois de sourire, ou comme lui, avait-elle oublié ce que c'était ?
" - Chapitre 2 

* * *

" Tout ça parce qu'elle avait été faible, assez sotte pour révéler une petite parcelle de vulnérabilité, uniquement dans le but de ne pas rester seule. Elle pouvait s'échiner autant qu'elle le souhaitait, elle demeurerait toujours cette pauvre chose fragile, peureuse et lâche. Et Axel, sous ses airs de brigand mal dégrossi, était en vérité bien trop sagace pour ne pas finir par tout comprendre.
Mais il était trop tard pour reculer. Il était chez elle.
" - Chapitre 10

* * *

" - Je connais le solitude, la vraie. Celle qui vient, aux heures les plus sombres de la nuit, se faufiler discrètement dans ton pieu pour te glacer le sang et les os. Qui laisse ta carcasse sèche et vide à force de te ronger de l'intérieur comme un satané poison, tout en te répétant jusqu'à t'en persuader qu'il n'y a qu'elle qui peut te comprendre et que ce monde n'est décidément pas fait pour toi.
- Axel, essaya-t-elle de l'interrompre dans un souffle, bouleversée.
Parce que ses mots, après l'avoir réchauffée jusqu'à presque la faire fondre, lui tordaient soudain l'estomac.
- Tu connais cette salope aussi, n'est-ce pas ? la provoqua-t-il en se rapprochant. Pas la peine de mentir, je le sais. Je l'ai su à la seconde où j'ai croisé ton regard.
" - Chapitre 25




GLOBALE : 9 / 10
ÉCRITURE : 9 / 10
SCENARIO : 9 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 8 / 10








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire