mardi 21 juin 2016

La 5ème Vague





http://img.livraddict.com/covers/100/100813/couv29495211.jpg 

 GENRE : Science-Fiction / Post-Apocalypse
EDITION : Robert Laffont
COLLECTION : R
NOMBRES DE PAGES : 595
 DATE DE PUBLICATION : 2013
DATE DE L'EDITION : Avril 2013
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL : The Fifth Wave
AUTEUR : Rick Yancey
TRADUCTION : Francine Deroyan
PRIX : 18€50






 Originaire de Floride, Rick Yancey est diplômé de l'université Roosevelt à Chicago. Titulaire d'un mastère de littérature anglaise, il travaille quelques années comme inspecteur des impôts avant de se dire que son diplôme lui serait plus utile s'il se consacrait à l'écriture à plein temps – ce qui lui réussit depuis 2004. Auteur de romans pour adultes et jeunes adultes, Rick Yancey a été récompensé par de nombreux prix prestigieux, dont le Michael L. Printz Award pour sa série The Monstrumologist et le Carnegie Medal. Lorsqu'il n'écrit pas, ne réfléchit pas à de nouvelles histoires ou n'est pas en tournée à travers les États-Unis pour parler de ses livres, Rick consacre son temps à sa famille en Floride.



" 1re Vague: extinction des feux.
2e Vague: déferlante.
3e Vague: pandémie.
4e Vague : silence.


À l'aube de la 5e Vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leuréchapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.
Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...


Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.
"




                J'ai tellement entendu parler de "La 5ème vague" que je n'ai pu m'empêcher de l'emprunter à la bibliothèque. Encore un roman post-apocalyptique qui met en avant la fin du monde, mais ici par les extra-terrestres. 

                Nous découvrons Cassie sur une aire d'autoroute abandonnée, qui tente de survivre dans ce nouveau monde. Il y a de nombreuses réminiscences pour évoquer les quatre premières vagues que les extra-terrestres ont usés pour tenter de détruire l'humanité.
Petit à petit, on comprend très vite comment ces derniers s'y sont pris pour mettre l'humanité en déroute. Des extra-terrestres qui ont l'apparence d'êtres humains, mais qui psychologiquement en sont très loin.
Ainsi, la confusion entre les deux camps est très difficile et les survivants se savent plus à qui se fier. Surtout qu'ils se font petit à petit manipuler par leurs adversaires qui les connaissent très bien, puisqu'ils ont grandi parmi eux.
                Il y a une vision du monde dévasté vu également par un camarade de Cassie, Ben. Il se retrouve endoctriné dans un camp de soldats exclusivement composé d'enfants. L'armée met l'espoir en la jeune génération pour venir à bout de leurs ennemies. Mais est-ce vraiment le cas ? C'est la question que l'on se pose tout le long de l'histoire.
Tandis que Cassie tente de retrouver son petit frère, elle doit faire preuve de confiance envers les humains, ce qui s'avère très compliqué lorsqu'elle rencontre l'étrange Evan. Peut-être vraiment lui-faire confiance ? 

                Si j'en viens au point de l'écriture, Rick Yancey a vraiment du talent, c'est indéniable. La création de son monde est très bien réalisée et comporte de nombreux détails qui viennent parfaire son univers.
                La chose qui m'a le plus ennuyée est certainement ses personnages. Aucun d'eux n'est particulièrement charismatique au point d'être attaché à l'un deux. Ils ne laissent transparaître aucun sentiment, ce qui est difficile ensuite pour s'attacher à ces protagonistes. Je déteste particulièrement Cassie qui a un vocabulaire horrible, surtout pour une adolescente ! J'avais plusieurs fois envie de la gifler (oui, oui littéralement !). Ben Parish quant à lui, est un personnage assez centré sur lui-même. Il sait qu'il a un physique qui plaît aux filles et tente de l'utiliser à bon escient. Heureusement inefficace là, où il se trouve désormais. L'avantage c'est que son personnage vers la fin du roman change et le rend un peu plus supportable.
Le seul personnage que j'ai trouvé attachant est le petit frère de Cassie, Sam. Ce petit garçon de cinq tout en innocence est le seul qui a su me toucher. Peut-être justement parce que c'est un enfant ? Certainement, il est toujours difficile de ne pas prendre à cœur les intérêts d'un petit être qui se trouve mêler à une guerre.
                J'en viens maintenant à l'aspect des extra-terrestres. Rick Yancey a changé le concept qu'on a l'habitude de voir dans des films ou littératures de science-fiction. Le fait que ces derniers sont sous forme humaine est une très bonne chose. Cela offre de nombreuses possibilités sur l'aspect psychologique des humains. Il en use volontiers au point que les héros ne savent plus où se trouvent leur ennemi. L'auteur a su magner ce trait avec perspicacité, dieu merci.

En conclusion, "La 5ème Vague" est un roman original par l'aspect des extra-terrestres et la manipulation psychique qu'ils exercent. Seulement, le seul défaut c'est qu'on ne retrouve aucune émotion chez les protagonistes de sa fiction. J'ai bien aimé lire ce roman, mais ce n'est pas non plus quelque chose de transcendant. Je me pencherai certainement sur la suite, je verrai bien.





 GLOBALE : 7 / 10
ÉCRITURE : 8 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 5 / 10
SUSPENS : 7 / 10




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire