mercredi 24 août 2016

Alice in Murderland #1




http://img.livraddict.com/covers/196/196002/couv3054023.jpg 

 GENRE : Mangas / Shojo / Fantastique
ÉDITION : Pika Edition
NOMBRES DE PAGES : 175
PUBLIE EN : 2014 (japon)
DATE DE L’ÉDITION : Juin 2016
LANGUE D'ORIGINE : Japonais
AUTEUR : Kaori Yuki
TRADUCTION : Léa Le Dimna
TITRE ORIGINAL : 架刑のアリス- Kakei no Alice
PRIX : 7€20








" La famille Kuonji possède l'un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle qui rassemble ses neuf enfants, la dirigeante, Olga, annonce solennellement qu'il est grand temps pour l'élu(e) qui héritera du groupe de se distinguer. Pour ce faire, il ou elle, devra massacrer ses frères et sœurs jusqu'au dernier...

Face à ce jeu macabre imposé par une mère au cœur cruel et un père devenu fou, Stella, la quatrième de la fratrie, semble sombrer dans la schizophrénie et laisse place à une fille blonde, en robe bleue et au tablier blanc, à la beauté mortelle. "


/!\ RISQUE DE SPOILERS /!\

Nous retrouvons Kaori Yuki avec une nouvelle saga ! Voici donc le premier tome d’« Alice in Murderland ». Pour ceux qui s’attendent à une reprise du conte d’Alice aux pays des merveilles, vous risquez d’être déçu !
Kaori Yuki est réputée pour reprendre les contes à sa manière, notamment dans « Ludwig Revolution », où le côté macabre était omniprésent (comme toujours me direz-vous !). Avec le conte d’Alice, elle prouve encore une fois son génie, quant à sa façon de réécrire une histoire. 

Nous faisons donc la connaissance de Stella, quatrième enfant de la fratrie « Kuonji ». Sur le chemin pour se rendre à la Tea Party mensuelle, elle rencontre l’étrange Tsukito qui lui avoue avoir toujours veillé sur elle. Stella ne prend pas garde à cet avertissement, et continue son chemin.
Lors de la fameuse Tea Party organisé par sa mère, Olga. L’horreur vient frapper les membres de la famille. Pour devenir l’héritier de la famille « Kuonji », les frères et sœurs vont devoir s’entretuer jusqu’au dernier ! La bataille va s’étaler sur un an, avant les 20 ans du frère aîné Zeno, dont Stella est amoureuse.

J’ai été bluffée par la réinterprétation du conte d’ « Alice aux pays des merveilles » de Lewis Caroll. La plupart des personnages sont présents dans le manga. Mais d’une manière totalement réinventée et sous une forme, dont on ne s’attend pas à trouver les personnages.
Olga, la mère des neufs enfants « Kuonji » se trouve être la fameuse Reine Rouge, tandis que leur père est le Chapelier Fou.
Même si le scénario de base est assez simpliste, les détails semés au cours de ce premier tome sont vraiment intéressants.
Lors de la première bataille entre Stella et son frère Sid, on assiste à une métamorphose surprenante des enfants. Stella pour sauver son grand frère Zeno, se transforme donc en une impitoyable Alice… Le combat entre le frère et la sœur devient totalement sanglant ! On voit que pour sauver celui qu’elle aime, Stella est prête à tout. Même tuer ses autres frères et sœurs.
Le personnage de Zeno était d’emblée le parfait garçon touchant et gentil. Pourtant suite au combat contre Sid, le jeune garçon va se transformer en bête à tuer. Pourquoi bête ? Car la révélation du Chapelier Fou concernant les origines de la famille est intéressante. Ils sont des « Bandersnatch ». Connaissant le visuel particulier de la créature dans le conte original, cela a de quoi nous intriguer ! On commence à comprendre les fameuses transformations physiques des personnages.
Le reproche que je pourrais faire à cette nouvelle saga, c’est que les révélations viennent trop vite. De ce fait, le suspens tombe un peu à plat au fil des pages. Cela gâche un peu notre plaisir de lecture. 

Concernant le coup de crayon de la mangaka, il est comme toujours sublime ! Les détails sont importants et fabuleux. Sa touche gothique offre une dimension sombre à notre chère Alice, qui colle parfaitement aux origines du conte. J’ai hâte de découvrir ce que la suite va nous révéler.

Pour conclure, je dirais simplement que ce premier tome nous offre une nouvelle dimension du conte original. Un côté plus sombre et sanglant, teinté par la folie des parents. N’hésitez pas à découvrir cet univers réinventé et original.  





GLOBALE : 8 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 6 / 10















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire