jeudi 4 août 2016

Georgina Kincaid #5 - Succubus Shadows




http://img.livraddict.com/covers/102/102339/couv28881039.jpg 

 GENRE : Fantasy / Urban Fantasy
COLLECTION : Bit-Lit
ÉDITION : Milady
NOMBRES DE PAGES : 406
PUBLIE EN : 2010
DATE  DE L’ÉDITION : Mai 2013
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
AUTEUR : Richelle Mead
TRADUCTION : Benoît Domis


CHRONIQUES PRÉCÉDENTES


http://skoldasybooks.blogspot.fr/2015/06/georgina-kincaid-1-succubus-blues.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/01/georgina-kincaide-2-succubus-nights.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/02/georgina-kincaid-3-succubus-dreams.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/04/georgina-kincaid-4-succubus-heat.html








" Georgina Kincaid a beau avoir des superpouvoirs, l'organisation de mariages n'en fait pas partie.
Surtout s'il s'agit de celui de son ex !
Heureusement qu'entre les activités déprimantes, comme regarder Seth en épouser une autre ou chercher une robe de demoiselle d'honneur, la librairie démoniaque a des distractions. Par exemple suivre les progrès d'un succube fraîchement débarqué à Seattle qui tente de corrompre le futur marié.
Mais le danger rôde : une force mystérieuse envahit les pensées de Georgina et tente de l'attirer vers le côté obscur...
"






"Succubus Shadows" est un tome vraiment riche en action et révélation pour notre héroïne. On explore encore une fois son passé semé d'embuche ! Pourquoi le sort s'acharne sur notre petite succube préférée ? Dans ce tome-ci, nous obtenons enfin quelques réponses. 

On y découvre encore une fois, une Georgina très déprimée suite à la révélation de Maddie quant à son futur mariage avec Seth Mortensen. Même si la présence rassurante de Roman, le néphilim aide à veiller sur elle. Les malheurs ne tardent pas à arriver à notre héroïne.
Tout d'abord, elle se sent étrangement attiré vers un monde illusoire et de bien-être, dès qu'elle est tant soit peu morose. Qui est donc cette créature qui tente de s'en prendre à elle ? Mais surtout, pourquoi ? C'est auprès de son ami Eric et Carter qu'elle va tenter de trouver de l'aide pour se sortir de sa situation dramatique. Sachant que Jerome ne cherche pas à l'aider outre-mesure.
De plus, l'arrivée d'une succube en vacances à Seattle n'arrange pas les affaires de notre libraire. En effet, la nouvelle venue tente de séduire son ex ! Il n'en faut pas plus à Georgina pour voir rouge et de foncer droit dans les ennuis. Elle donne une raison à la succube de continuer son petit jeu de séduction.
Entre les déboires surnaturels et sentimentaux, on peut dire que la vie de succube n'est pas facile.

Il y a vraiment beaucoup de choses qui m'ont plus dans ce cinquième opus.
Tout d'abord, à travers les rêves de l'héroïne, on découvre son passé dans la renaissance italienne, mais aussi dans la Grèce antique et pendant la 2nd Guerre Mondiale en France. On y aperçoit une succube qui tente de rester humaine. Finalement, elle a toujours eu cette volonté de rester celle qu'elle était jadis. Même si elle haït son apparence d'origine, intérieurement rien n'a changé.
                Le second point que j'ai apprécié, c'est le côté super-héro de Seth. Il s'est toujours senti inutile aux côtés de Georgina. Du moins, c'est la sensation qu'il a toujours eue. Il tente de se racheter en sauvant Georgina, mais surtout lui prouve encore une fois que son amour est indéfectible. Ce personnage est a un côté typiquement chevaleresque, il l'avait déjà démontré dans les tomes précédents. Mais ici, l'image est tellement percutante qu'il est difficile de passer à côté !
                Le troisième point, c'est le lâché prise de Georgina. Elle laisse son bonheur dominer sa vie à la fin du tome. Cela peu importe les conséquences... On peut dire qu'il y a tout un raz-de-marée qui survient après cette "fameuse scène" à la plage.
                Enfin, on en apprend davantage sur le contrat de Georgina. Même si un personnage va périr suite à cette découverte. Y'a-t-il bien une faille dans le contrat ? Pourrait-il être annulé ? Voilà, les questions qui en ressortent après la lecture. De plus, la présence de la seconde succube est évidente. Niphon doit se trouver derrière cette histoire. D'ailleurs, Jerome ne laisse aucune place au doute.
                La seule chose qui ne change pas et m'exaspère. C'est le comportement égocentrique de l'héroïne qui se croit meilleur que les autres femmes. Pourtant, elle prouve encore une fois qu'elle ne fait que des erreurs et qu'elle en paie toujours le prix fort.
  
L'écriture de Richelle Mead est toujours aussi agréable et très détaillé dans ses descriptions. Elle arrive à laisser planer les doutes avec quelques petits détails semer dans son récit. J'ai hâte de découvrir le final de cette saga. Est-ce que Georgina et Seth vont-ils avoir droit à un "happy end" ? C'est ce que je souhaite de tout cœur. 

                En conclusion, "Succubus Shadows" est une étape supplémentaire de Georgina. Où y voit ses erreurs passées, son futur incertain et le mauvais sort qui s'acharne toujours sur elle. Pourtant, il y a un infime espoir pour l'héroïne de parvenir à un bonheur simple auprès de son âme-soeur. 



GLOBALE : 8 / 10
ÉCRITURE : 9 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 8 / 10
SUSPENS : 8 / 10











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire