dimanche 18 septembre 2016

Le Couloir des âmes #2 - La vengeance de Claire






GENRE : Fantastique / Horreur
ÉDITION : Auto-Edité
FORMAT : Epub
DATE DE PUBLICATION : 17 septembre 2016
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Julie JKR
PRIX : 2€99 (ebook)



CHRONIQUE PRECEDENTE

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2016/03/le-couloir-des-ames.html







" Claire est désormais prisonnière de son père, le sorcier Marshall, dans le couloir des âmes. Elle découvre qu'elle n'est pas la seule à y errer en attendant une mort affreuse. D'autres femmes complètent cette triste galerie. Au sein de ce harem de l'épouvante, la mage noir espère sans doute trouver sa reproductrice et l'enfanter au plus vite.
Avec la complicité de Camille, une autre captive, Claire envisage de fuir cet endroit maudit pour alerter les autorités et mettre fin aux atrocités du maître des lieux. Mais peut-elle accorder sa confiance à Camille ou bien Marshall, en marionnettiste tout-puissant, la manipule-t-il pour tendre un piège fatal à sa propre fille? "







Tout d’abord, je tiens à remercier Julie JKR de m’avoir donné l'occasion de lire son nouveau roman.  J’avais vraiment adoré le premier tome, à tel point que j’avais hâte de la sortie de celui-ci. Je peux vous dire que cette lecture ne m’a pas déçue une seule seconde !

Nous débutons donc le récit avec Eloïse Durand, qui depuis la disparition de son amie est en proie à des cauchemars récurent. Elle ne sait pas comment l’expliquer, mais elle est sûre que Claire tente de la mettre en garde ! La jeune femme ne peut s’empêcher pourtant de partir à sa recherche. Elle compte sur le lieutenant Simon Derveau pour l’aider dans cette entreprise. Surtout depuis qu’elle a mis la main sur l’étrange carnet de Claire.
                Claire quant à elle, désormais prisonnière du Manoir de son père Marshall, désire ardemment se venger. Elle veut mettre en échec son plan, pourtant il y a une chose qu’elle n’a pas prévue… C’est que Marshall est au courant de tout ce qui se passe dans le manoir et son intelligence dépasse de loin, celui des mortels !

L’évolution de Claire Porter est assez intéressante. Bien que sa mort ne l’ait pas profondément changé, elle désire tout simplement se venger de Marshall pour ce qu’il a fait subir à sa famille. Mais la jeune femme reste toujours aussi naïve, mais c’est ce qui fait sa pureté. Contrairement à son géniteur, elle a toujours confiance aux autres. C’est ce qui la trahit à chaque fois.
                Mais on retrouve cette même notion de naïveté chez le lieutenant Derveau et Eloïse. On sent que Julie JKR a voulu démontrer la différence entre un être humain et un être immortel. J’ai beau savoir que Marshall est le grand et horrible méchant, je suis fascinée par le génie dont il fait preuve. L’auteur a su faire de lui la pire créature qu’il soit sans quiconque pour contrecarrer ses plans. Au fil des pages, on se dit « Mais qui va finir par le vaincre ? Ce n’est pas possible ! ». J’ai beau haïr ce personnage, il me fascine ! Juste pour la psychologie qu’elle a sue lui insuffler et sa façon de fonctionner dans les mondes : matériel et immatériel. Je tire mon chapeau. 

Je ne vais pas trop révéler l’intrigue, mais je dois dire qu’avec cette suite l’auteure s’est totalement surpassée ! Déjà, dans le premier opus, nous avions eu droit à son imagination fertile et disons-le franchement sadique. Ici, c’est encore plus machiavélique, plus sanglant… plus sombre.
Julie JKR a totalement trouvé son style d’écriture, on sent à travers son récit qu’elle a mûri pour notre plus grand bonheur.
                Toujours rempli d’émotions, elle nous surprend toujours à chaque nouvelle page tournée. Dès qu’il y a un soupçon d’espoir pour que Claire arrive à s’en sortir, elle nous l’arrache comme une mauvaise herbe sous le pied. On est alors choqué, désemparée et profondément anéanti comme l’un de ses personnages. Elle arrive à nous manipuler tout le long de son récit. Il est rare qu’un auteur arrive à faire peser une ambiance sombre et très glauque, mais Julie a réussi ce tour de main à merveille. Je pense que les séances de tortures de Marshall ont pu y contribuer grandement. D’ailleurs à ce sujet, je voudrais lui dire une petite chose : de ne pas hésiter à aller au bout de ses méfaits ! Personnellement, j’aurais aimé découvrir les scènes de tortures jusqu’au bout pour nous écœurer (peut-être à vie ! mais c’est le but non ?) au maximum ! On a l’impression qu’elle se retient dans ses descriptions, mais il ne faut pas hésiter. « Choquer » est le maître mot pour une histoire d’horreur. 
                Le plus important sans doute est la phrase qui m’est venu à la fin de ma lecture : « Mais c’est quoi cette fin ??? ». Après plusieurs semaines, je ne sais toujours pas quoi y penser. Était-ce juste un rêve ? Ou la façon dont un certain personnage aurait dû réagir pour sauver sa famille ? Bref, on reste pantois, désarçonné, choqué, ahuri… en somme pleins de mots pour définir une fin réussite. Je suis une personne qui apprécie beaucoup les fins sans réel « happy end ». J’ai toujours trouvé cela très original. Bien que je ne sache pas si cette fin l’est ou non. Qu’importe, c’est au top ! 


En conclusion, « La Vengeance de Claire » est une très bonne suite. On retrouve beaucoup de suspens, un côté lugubre à souhait qui nous procure de doux frissons. En gros, cela a été un coup de cœur pour moi ! J’ai hâte de découvrir ce que l’auteure nous réservera pour l’avenir. J’espère toujours retrouver des récits d’horreur de cette trempe, car il est tout simplement génial. Si vous n’avez pas encore testé « Le couloir des âmes », je vous le conseille vivement même si ce n’est pas certain que vous en réchappiez !




EXTRAITS 

« Quel père aurait infligé de tels sévices à son propre enfant ? Aucun. Elle en était persuadée. Ils ne partageaient qu’une unique chose, leur ADN, mais pour Claire c’était déjà trop. »

* * *

« Les filles captives ne partageaient entre elles que leur malheur, leur tourment, et leur tristesse. Le mot enfer convenait très bien à cet univers. Un cycle sans fin se déchaînait en ce lieu. »

* * *

« - Donc en clair, il nous a amenées dans un enfer où lui seul peut régner et dans lequel il nous torturera pour toujours.
Camille avait plutôt bien résumé la situation même si en réalité elle semblait nettement plus complexe. Elle venait d’énoncer les grandes lignes, le reste importait peu. 
»

* * *

«  Voir le visage de sa fille se tordre de douleur le faisait frissonner. Le supplice enduré était jubilatoire pour lui. Le désespoir de ses victimes était pour lui une bouffée d’énergie, sans elles il ne serait pas capable d’être aussi fort. Alors dès qu’il pouvait s’acharner sur elles, il n’hésitait pas une seconde. »

* * *

« La torture était un art, il ne fallait pas qu’elle se transforme en meurtre. »

* * *

«  L’espace d’un instant, elles se retrouvaient seules au monde, plus rien de ce qui les entourait n’existait. […] La vie les avait séparées, et la mort les avait réunies. »
 
 
  


GLOBALE: 10 / 10
ÉCRITURE: 9 / 10
SCENARIO: 10 / 10
PERSONNAGES: 9 / 10
SUSPENS : 10 / 10
COUP DE COEUR !










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire