vendredi 30 septembre 2016

Un livre, Une musique : Entretien avec un vampire






Bonjour mes petites chauves-souris !


Aujourd’hui, je viens inaugurer une nouvelle rubrique « Un livre, une musique ».
J’ai eu cette idée saugrenue, car quand je lis, j’ai toujours un fond de musique. Par moment, le style de musique que j’écoute s’adapte parfaitement au roman. Nous avons également parfois le plaisir de découvrir des musiques sublimes à travers une adaptation cinématographique.
J’espère que cette idée vous plaira tout autant que moi ! Je dois bien avouer que la lecture et la musique sont mes principales sources de distraction. Alors vous êtes prêt ? On commence ?

Pour ce mois de septembre, j’ai donc choisi deux romans ! Pour être dans le thème avec le concours, je vais vous parler d’Entretien avec un vampire et Lestat le vampire d’Anne Rice.


Un peu plus sur l’auteur


Anne Rice, née le octobre 1941, est une écrivaine américaine, auteure de romans fantastiques, nouvelles érotiques et de livres à thèmes religieux. Près de 100 millions d’exemplaires de ses ouvrages ont été vendus.

« Chroniques des vampires » est donc une saga qui suit principalement le personnage emblématique Lestat de Lioncourt , noble français transformé en vampire au XVIIIe siècle.

On découvre un mythe sur le vampire différent que celui dont Bram Stoker avait créé, ils sont insensibles à tout ce qui est croix, ail ou argent ni pieux. L’élément qu’ils craignent n’est autre que le soleil ou le feu. Avec le vieillissement, les créatures créées par l’auteur sont plus belles que jamais, souvent comparées à des statues de marbre. Cette saga qui a début en 1978 ! Aujourd’hui, Anne Rice revient avec « Prince Lestat» qui sortira le 13 octobre 2016. En effet, elle avait laissé ses vampires de côté en 2005. 


Anne Rice s’était consacrée à deux nouvelles sagas : « Les chroniques du Don du Loup» et « Les Chansons de Séraphin». Deux créatures surnaturelles qui viennent s’ajouter : loup-garou et Anges. Évidemment, il s’agit là de ses sagas les plus connues avec « Les Sorcières de Mayfair » (qu’on retrouve également dans « Chroniques des vampires»).
L’auteure s’est attaquée à toutes les créatures surnaturelles emblématiques (ex : fantômes, momie...). Elle n’a plus besoin de faire ses preuves, elle est la reine incontestée du fantastique !


Entretien avec un vampire


  •  Synopis

« À La Nouvelle-Orléans, dans l’obscurité d’une chambre d’hôtel, un jeune homme est le dépositaire d’un étrange et fascinant récit.
Deux siècles plus tôt, en Louisiane, riche propriétaire terrien, Louis n’a plus goût à rien. Dépressif, lassé de vivre, il n’aspire qu’au repos éternel. Lestat, jouisseur amoral, assoiffé de vie et de plaisirs, croise sa route et scelle son destin.
En le faisant vampire, il devient le guide de son âme damnée et torturée dans le monde de la nuit.
 » 


 
  Lestat : "Je suis la mort qui longe les couloirs de la maison sur la pointe des pieds. Tu me parles de Dons ténébreux; je les mets à profit. Je suis la Mort qui vient, vêtue de soie et de dentelles, moucher les chandelles. Je suis le ver au cœur de la rose.""

Photo par
: Alexandra V.Bach
   

Dans ce roman, on découvre la vie de Louis de Pointe-du-Lac. Il raconte donc sa vie d’immortel devant un journaliste. Offrant ainsi une nouvelle dimension au vampire pour que les mortels connaissent les dangers de leurs races. Lestat a engendré Louis. Les deux personnages sont diamétralement opposés. Louis malgré son immortalité a gardé une grande part d’humanité. C’est à cause de cela qu’il est constamment en conflit avec Lestat. Même si au départ entre les deux protagonistes, il y a une certaine osmose, de l’admiration, mais aussi beaucoup d’amour. Quand Lestat exigera que Louis transforme la petite Claudia, la relation se détériore.
Elle donne une dimension pour romantique aux vampires grâce au personnage de Louis. Ce vampire est condamné à vivre pour l’éternité... Il n’a jamais apprécié sa condition d’immortel, même s'il trouve un certain apaisement avec la présence de la petite fille.

·         Anne Rice avec ce roman vogue également dans la relation homosexuelle. Entre Lestat/Louis, c’est d’abord de la tendresse pour finir en haine. Tandis que la relation Louis/Armand est douce et passionnelle. Louis a tout de suite été en admiration devant ce vampire.

  •   L’adaptation cinématographique

Rien d’étonnant de voir apparaître ce classique sur nos écrans. Le film est assez fidèle au roman (ce que j’ai apprécié). Mais surtout, les réalisateurs ont compris l’importance de la musique... Surtout que Lestat est un grand pianiste ! Il apprendra d’ailleurs à Claudia quelques chansons. Chaque vampire excelle souvent dans l’art.


Voici donc quelques musiques...


Voici une musique classique que joue Lestat !
On retrouve cette fameuse scène dans le film également. Lorsque Lestat est défiguré...
Il s'agit du Sonate de Haydn, le 59e .
Elle vogue entre la mélancolie et la brutalité, ce qui fait vraiment la beauté de la scène. 
 


Nous avons ensuite "Sonate au Clair de Lune" de Beethoven.
On la retrouve également dans le film. Ces musiques sont tellement en osmose de l'univers créé par Anne Rice que je ne m'en lasse pas !



Voici "Sympathy for the devil" de Guns'n'Roses.
Une chanson qui va diablement bien à Lestat, je trouve.

Exemple de paroles :
S'il-vous-plait permettez-moi de me présenter
Je suis un homme de goût et fortuné
Je suis là depuis de longues longues années
Et j'ai volé à beaucoup d'hommes leur âme et leur foi "



J'ai évidemment choisis "If I was your vampire" de Marilyn Manson.
Dans cette chanson, il évoque l'amour inconditionnelle. Cela me fait penser à la relation entre Louis/Lestat. 


Exemple de paroles :
" Si j'étais ton vampire
Fin comme la lune.
Au lieu de tuer le temps
Nous nous aurons jusqu'au lever du soleil.

Si j'étais ton vampire
La mort n'attends pour personne.
J'enlace ton visage de mes mains
Parce que je crois que notre temps est venu."




Voilà pour "Entretien avec un vampire" !
Je vous retrouve demain pour la seconde partie avec "Lestat Le vampire".
Si vous connaissez l'histoire, vous savez que cela va être une "musique à réveillé les morts " ! 

J'espère que cela vous a plu.
















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire