dimanche 27 juillet 2014

Les Larmes Rouges #2 - Déliquescences [ Georgia Caldera ]









GENRE : Fantastique / Horreur
ÉDITION : J'ai lu
COLLECTION : Darklight
NOMBRE DE PAGES : 764
PARUTION : 19 mars 2014
LANGUE D'ORIGINE : Français
TITRE COMPLET : Les larmes rouges - Déliquescence 



CHRONIQUE PRECEDENTE

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/04/les-larmes-rouges-1-reminiscences.html







" - Les réminiscence n'étaient que le commencement... -

Le voile a été levé sur les étranges rêves de Cornélia, mais elle est plus que jamais en danger. Poutant, la seule prudence n'est pas ce qui la pousse à rester auprès de Henri. Progressivement, leurs liens se renforcent, bien que l'ombre du passé plane sur leur relation...
Pire encore, pour assurer leur protection contre Avoriel, ils doivent retourner à Redding House, où Cornélia a été témoin des horreurs que peuvent commettre ses habitants. Déjà angoissée, la jeune femme se noie de plus en plus dans de bien surprenantes visions... "






Une nouvelle lecture de terminé. Je dois dire qu’après avoir fini ce tome 2 des « Larmes rouges », je suis une inconditionnelle fan de Georgia Caldera ! 
Enfin, une auteure qui a compris que les vampires n’étaient pas des oursons en peluches. J’aime rester dans mes classiques, c’est vrai. Mais je n’aime pas l’image qu’on donne du mythe des vampires de nos jours. Cette auteure manie très bien ce que les auteurs américains ont bien compris, notamment la plus célèbre et unique Anne Rice.
Dans « Déliquescence », Georgia nous offre diverses émotions tout en finesse et volupté. D’un côté nous avons l’héroïne, Cornélia. Depuis « Réminiscences », le personnage a de nouveaux pouvoirs qui arrivent à effrayer son compagnon, Henri. Tout d’abord,  ces étranges rêves, quand elle est à proximité du vampire, voyant des scènes du passé de ce dernier. Elle en vient à le craindre, depuis qu’elle peut voir la noirceur qu’il cache en lui depuis des siècles.
Dans un second temps, les visions d’un homme enchaîné qui lui demande son aide. Elle ne sait pas comment elle arrive à de telles prouesses, mais elle cherche des réponses en utilisant de plus en plus ses dons. Une chose qui la conduira là où elle ne désirait pas y aller, malgré les avertissements du Prince des vampire.
D’ailleurs, un conflit s’installe sans cesse entre les amants. Que ce soit par l’audace de la jeune femme qui fait tout pour recouvrer une certaine liberté, quitte à défier le terrible vampire. Mais aussi de la part de ce dernier, qui a peur de montrer certaines de ses faiblesses. Il s’abstient de parler de certains sujets, notamment de son passé. Qu’a-t-il bien pu subir pour qu’il soit devenu ainsi ?
La jeune femme utilisera ses visions pour trouver cette réponse, bien évidemment.
Il y a aussi dans ce tome, de nombreux dangers qui lui arrive, certains provoqué par son incapacité à suivre les conseils d’autrui. « La curiosité est un vilain défaut » défini très bien la jeune femme, qui tombe toujours dans des situations dangereuses , voir horrible. Si bien que les derniers chapitres sont une succession d’action qui lui arrive, on retient son souffle avide de connaître la suite des évènements ! Si bien que quand on arrive au bout du roman, on est obligé de crier « non !!!  Je veux la suite », car l’histoire se termine en plein suspens. D’ailleurs dans ces chapitres, on retrouve diverses émotions qui sont celles de l’héroïne, mais on se met facilement à sa place. La tristesse, la peur, la colère… L’auteure s’amuse à jouer avec nous et on en redemanderait volontiers !
Concernant le personnage d’Henri, ce tome lui est totalement dédié par  les « songes » de l'héroïne qui montre des passages de son ancienne vie. Où l’on aperçoit l'effet que la malédiction a eu sur lui, mais surtout ce que le comportement d’Avoriel lui a apporté, dont cette cruauté implacable. Le vampire qu’il n’a de cesse de le mettre au défi depuis des siècles, subissant honte et torture de la part du roi sombre. Il y a forcément au-dessus de tout, sa faiblesse à la perte de Cornélia. Celle qui a fait renaître en lui, ses émotions et qui l’a totalement changé dans cette vie présente. Même si effectivement, sa noirceur n’est jamais très loin et qui parfois, le prince a du mal à la contrôler. On voit aussi à quel point, il peut se montrer égoïste, mais l’amour qu’il porte à Cornélia est très touchante. Après ma lecture, j’avoue que j’aime encore plus son personnage. J’ai toujours eu une fascination sans borne pour les personnages torturés.
La romance dans cette saga n'a rien à voir avec ce qu'on peut lire ces dernières années. En effet, c'est une romance certes touchante, très belle. Mais elle se montre très sombre, voir destructrice sur bien des aspects. Entre autre le manque de liberté de Cornélia, la dépendance qu'elle ressent par son absence, comme-ci toutes ses consignes ont été établies pour obtenir exactement cette réaction de la part de la jeune femme. D'ailleurs, l'héroïne se posera plusieurs fois la question. Mais au final, est-ce que tout ceci a de l'importance ? Certes ce n'est pas une romance habituelle, mais le résultat est pareil. La passion, les sentiments et le besoin l'un de l'autre.
La plume de Georgia Caldera est toujours aussi fluide, avec un vocabulaire riche, qui nous plonge vite dans diverses périodes de l’histoire aussi facilement qu’on y serait nés. C’est agréable de voir que la langue française riche, bien écrite et maîtrisé est toujours présente dans notre littérature ! Chaque scène possède des descriptions riches, où les images se matérialisent aisément devant nos yeux. Il n’y a rien à dire à la qualité d’écriture plus qu’exemplaire.

Je vous conseille absolument cette saga si vous appréciez des vampires, des vrais ! Avec en plus une écriture riche, manié à la perfection. Je n’ai qu’une hâte de pouvoir découvrir le troisième et dernier tome de la saga « Quintessence » qui doit sortir début 2015. Je me pencherai également sur sa nouvelle saga « Victorian Fantasy » dont le premier tome « Dentelle et nécromancie » sortira au mois de septembre. Si la qualité d’écriture est pareille, je suis obligée de le lire ! Merci encore Georgia Caldera pour son fabuleux tome, j’ai hâte de découvrir la fin des aventures de Cornélia et Henri.





GLOBALE : 10 /10
ECRITURE : 10 / 10
SCENARIO : 10 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 9 /10




COUP DE CŒUR !








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire