mercredi 28 février 2018

Damné #2 - Le Fardeau de Lucifer





   GENRE : Fantastique / Historique
ÉDITION : Pocket
FORMAT : Papier
NOMBRES DE PAGES : 504
DATE DE PUBLICATION : 2010

DATE DE L’ÉDITION : 7 novembre 2013
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Hervé Gagnon
PRIX :8€20 (papier) / 9€99 (ebook)

 CHRONIQUE PRECEDENTE


http://skoldasybooks.blogspot.fr/2017/08/damne-1-lheritage-des-cathares.html








" 1210. Gondemar a découvert la véritable nature de la "Verité" dans le temple de l'Ordre des Neuf. Une révélation qui l'a profondément ébranlé. Mais, bientôt, il va devoir prendre la direction des Neuf et poursuivre sa mission. Car deux ordres distincts sont chargés de protéger chacun une part de la Vérité. Une seule personne, le Cancellarius Maximus, connaît l'emplacement des deux parts. Et lui seul décidera du moment où leur contenu sera réuni et dévoilé.
L'Eglise tremble sur ses fondations, et c'est du pays cathare que provient la menace. Pour elle, la Vérité est hérésie, et celui qui la révélera au monde, Lucifer..."



Coucou mes créatures !

Je viens vous donner mon avis concernant le second volet de la saga « Damné » d’Hervé Gagnon intitulé « Le Fardeau de Lucifer ».
Comme pour le tome précédent, j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette suite trépidante à souhait. Entre combats épiques, quête de la Vérité et trahison, cette saga a su me combler à tous les niveaux !

Nous revenons donc auprès de Gondemar de Rossal qui vient d’apprendre le contenu du parchemin que les cathares nomment « La Verité ». Il va devenir un membre actif des Neuf, d’autant que la part de la Vérité qu’ils sont censés protéger a disparu. Il va devoir mener l’enquête, car pour lui, c’est une question de salut.
Avec ses amis, il va alors tenter de retrouver la seconde part de la Vérité pour qu’elle soit totalement à l’abri de leurs ennemis, notamment l’impitoyable Simon de Montfort.  

Il y a dans « Le Fardeau de Lucifer », une grande évolution dans le personnage de Gondemar de Rossal. Face à la quête qui lui a été octroyée par Métatron, il est prêt à tout pour atteindre son but. Pourtant, il devient à nouveau un être nettement plus sensible, retrouvant petit à petit cette humanité qui semblait l’avoir déserté. Même si selon l’Archange, son comportement vis-à-vis des autres est une faiblesse qui l’empêche de mener à bien sa mission, Gondemar préfère choisir la voie de la bonté. Il vient en aide à plusieurs reprises à ses amis ou collègues. Il trouve un peu de repos et de tendresse dans les bras d’une jeune demoiselle, dont les sentiments se font de plus en plus forts. Il ne perd pas son objectif de vue, mais il essayait toujours de sauver autrui, quand il le peut !
Bertrand de Montbard est certainement le personnage que j’apprécie le plus dans cette histoire. Depuis le premier tome, ce grand homme plein de conviction qui ne vit que pour la foi qu’il a envers les templiers ne dévie aucunement de son but. Quand il apprend ce que contient la Vérité, il est également prêt à donner sa vie pour que cette dernière reste en lieu sûr, protégé pour qu’elle ne tombe pas aux mains des chrétiens.
Malgré son langage fleuri, son apparence dure, c’est un homme au grand cœur. La relation avec Gondemar s’est nettement améliorée, bien qu’il aime toujours lui donner des conseils pour qu’il continue sur le droit chemin.
On retrouve également notre chère Pernelle qui fait encore une fois preuve de courage et de volonté très déterminée. Elle est pleine de force et poursuit son combat, malgré les blessures passées. Elle reste l’indéfectible amie de Gondemar et cela, peu importe où le destin les conduit.
Nous faisons la connaissance de nouveaux personnages, notamment Cécile de Foix (Fille de Raymond Roger V et sœur de Roger Bernard). Ils sont à Toulouse où la ville se trouve en état de siège par Simon de Montfort. Une fois encore, Hervé Gagnon me surprend en faisant de ce personnage, une femme atypique pour son époque. Elle est forte, courageuse et sait se battre quand cela est nécessaire.
On retrouve les mêmes traits de caractère chez son frère Roger Bernard qui devient très vite ami avec Gondemar. Il est noble de cœur, fidèle à sa parole, et se bat avec ardeur. Il n’hésite pas à parler fort, bien que cela puisse décontenancer les personnes qu’il côtoie. 

Hervé Gagnon nous propose une guerre entre les croisés et les cathares de Toulouse tout aussi prodigieuse en détail que dans le tome précédent. J’aime pouvoir lire les tactiques entreprises par les protagonistes pour mener leur bataille à terme et succès.
Cette justesse nous place littéralement aux côtés des héros, comme-ci nous vivions ce combat avec eux. Les descriptions, les plans qui s’étalent sous nos yeux, nous offre une œuvre d’art vivante où l’on tente d’attraper la plus subtile note.
On pourrait également dire de l’auteur qu’il a un côté « féministe ». Toutes les femmes présentes dans sa saga possèdent un rôle majeur à jouer (Pernelle, Esclarmonde, Cécile). Contrairement à certains auteurs qui n’hésitent pas à mettre la femme dans un rôle de second plan, ils se contentent souvent de les cantonner au rôle de mère qui pouponne et prend soin de sa famille.
Ici, nous n’avons pas ce schéma typique pour un récit se posant au Moyen-âge ! Cela donne un côté plus ambitieux à sa fiction, prouvant que les capacités des femmes équivalent autant celles d’un homme. Juste pour ce point, je ne peux que tirer mon chapeau à M.Gagnon.

Je terminerai en disant que « Le Fardeau de Lucifer » est stupéfiant tout comme son prédécesseur. Un gros coup de cœur pour moi. Je vous conseille vivement de lire cette saga, si vous ne la connaissez pas ! Je pense que personne ne peut être déçu avec un tel roman. Le tome 3 m’attend sagement dans ma bibliothèque.








GLOBALE : 10 / 10
ÉCRITURE : 10 / 10
SCENARIO : 10 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 10 / 10

COUP DE CŒUR !











mercredi 21 février 2018

Bloody Mary : tome 2 & 3






GENRE : Manga / Shojo/ Fantastique
ÉDITION : Soleil Manga
NOMBRES DE PAGES : 158 (tome 2) / 192 (tome 3)
PUBLIE EN : 2014 (Japon)
DATE DE L'EDITON : 2016

LANGUE D'ORIGINE : Japonais
AUTEUR : Akaza Samamiya
TRADUCTION : Sophie Piauger
TITRE ORIGINAL : ブラッディ+メアリー Bloody+Mary
PRIX : 7 €99
 
 
 CHRONIQUE PRECEDENTE


Couverture Bloody Mary, tome 1
 



" Alors que l'on découvre que Takumi semble au courant pour le pouvoir de purification des Di Maria, il va faire la rencontre d'un personnage assez étonnant qui n'est autre que le grand père de Ichiro, Yzak Rosario Di Maria censé être mort depuis déjà un certain temps. Celui-ci va alors charger Takumi de lui amener Mary pour une raison que l'on ignore. Mary et Ichiro, quant à eux, continuent leurs recherches pour trouver un moyen d'éliminer le vampire... "






Coucou chers lecteurs !

Je vous propose mon avis sur, non pas un, mais deux tomes de « Bloody Mary ».
Cela faisait un moment qu’ils étaient de ma PAL, il était donc temps de les sortir au grand jour.

Nous avions laissé Takumi avec un étrange individu ressemblant à Ichiro.
Il se prénomme Yzak. Il cherche à attraper Mary pour une obscure raison. Ichiro va devoir alors se lancer à sa poursuite pour le sortir des griffes de ce mystérieux individu. Ce dernier comprendra pourquoi il ne peut pas utiliser le « pouvoir de purification » et cet étranger ne semble pas vouloir lui révéler le secret. 

Si j’ai lu les deux tomes d’affilés, c’est parce que je ne pouvais pas rester dans un suspens aussi prenant à la fin du second tome. Je me devais de connaître la suite !
Les révélations fusent de tous les côtés, que ce soit concernant Yuse, le père de Ichiro, mais également sur Mary.
C’est d’ailleurs un personnage fascinant aux deux visages. J’ai tellement de savoir pourquoi il est devenu ainsi, quelle raison se trouve à l’origine de son état et de son étrange couleur de cheveux ?
Le tome 3 se termine sur la venue d’un nouveau personnage qui recherche apparemment Di Maria. Que lui veut-il exactement ? Comme je me suis procuré le tome 4, je vais enfin avoir la réponse à ma question !

Je terminerai en disant que ces deux tomes sont vraiment excellents ! Le scénario s’étoffe de plus en plus pour nous offrir une histoire palpitante. Si vous n’avez pas encore succombé à cette saga, n’hésitez plus.




 GLOBALE : 9 / 10
DESSINS : 10 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 9 / 10
 
 
 
 
 
 
 

dimanche 4 février 2018

Glass Sword





GENRE : Fantasy / Young Adult
ÉDITION : Le livre de poche
NOMBRES DE PAGES : 640
PUBLIE EN : 11 Février 2016 (USA)
DATE DE L’ÉDITION : 1 Mars 2017
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL : Glass Sword
AUTEUR : Victoria Aveyard
TRADUCTION : Alice Delabre
PRIX : 7€90 (Papier) / 7€99 (Ebook)






" Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l'argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l'électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre. Alors qu'elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l'a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n'est pas seule. D'autres Rouges, comme elle, cachent l'étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l'aube, plus rapide qu'un éclair d argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours. Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix. "




Bonjour, mes créatures !

Après plusieurs mois d’indécisions, je vais enfin vous proposer mon avis sur le second tome de la saga « Red Queen ». J’avais très peu apprécié le premier, mais avec « Glass Sword » ce fut une totale déception !

Mare Barrow se retrouve parmi les rebelles rouges pour tenter de renverser le Roi Maven qui l’a trahi dans le tome précédent. Prisonnier par les rebelles, Kal a baissé les bras. Mais avec les encouragements de Mare, il veut bien l’aider à retrouver les « sangs rouges et argents » pour tenter de renverser son frère.

Tout d’abord, je vais évoquer les protagonistes. Il n’y a aucun personnage qui vaille la peine de s’intéresser à lui. Pourquoi ? Ils ont des personnalités exécrables et immatures.
Mare ne cesse de se plaindre et de ne penser qu’à sa petite personne quitte à laisser sa famille derrière sans sourcilier. De plus, ses sentiments amoureux contradictoires m’exaspèrent au plus haut point... Pourquoi toujours nous jeter à la figure des trios amoureux ? Enfin là, il s’agit même d’un quatuor ! Il y a de quoi s’arracher les cheveux.
Kilorn est le pire de tous de mon point de vue, son caractère de gamin en compétition avec Cal pour avoir un droit de propriété sur Mare, m’a fait lever les yeux au ciel à plusieurs reprises.
Cal quant à lui est devenu un vrai chiffon inutile sans caractère, se laissant manipuler par les rebelles.
Juste avec cette « jolie » image, je n’ai pas pu terminer ma lecture jusqu’au bout...

Mais le second point négatif, c’est également le style de l’auteure qui n’aide vraiment pas pour nous faire apprécier sa saga. Même si l’idée de base est très bonne, on se retrouve avec un scénario brouillon. A force de répétition comme : « Je suis la faiseuse d’éclairs, je sens l’électricité partout autour de moi » et « C’est Cal, le prince déchu qui est capable de tout brûler sur son chemin ». Ces répétitions à chaque chapitre (oui, oui CHAQUE CHAPITRE !) exaspèrent le lecteur qui s’ennuie et ne voit pas l’évolution du récit. Je me suis arrêtée au milieu du roman et rien n’avait changé, on en était toujours au même point et avec les mêmes questions qu’au début de la saga.
Personnellement, j’aurais également aimé avoir droit à une carte de l’univers de Victoria Aveyard. Je pense que cela aurait vraiment pu nous aider à comprendre les peuples introduits dans son récit.
Je suis un peu remontée contre cette saga finalement. Je pense que cela se ressent dans mon avis, mais je n'ai pas su faire différemment, malheureusement...

Pour conclure, je dirais simplement que « Glass Sword » est un roman inachevé et trop répétitif à mon goût. Le scénario n’avance pas, les personnages n’évoluent pas, bien au contraire ! On a l’impression qu’ils régressent au fil de l’histoire. Evidemment, je ne lirai pas la suite, car leur récit de ne m’interpelle plus...






 GLOBALE : 4,5 / 10
ECRITURE : 6 / 10
SCENARIO : 4 / 10
PERSONNAGES : 4 / 10
SUSPENS :  4 / 10







vendredi 2 février 2018

Book Haul - Janvier 2018




ACHATS MANGAS & ROMANS



  •  Kasane, la voleuse de visage #6 de Daruma Matsuura (Ki-oon)
  • Kasane, la voleuse de visage #7 de Daruma Matsuura (Ki-oon)
  • Bloody Mary #4 de Akaza Samamiya (Soleil manga)




  • Histoires de fantômes de Charles Dickens (Folio Classique)
  • Eragon #1 de Christopher Paolini (Bayard Jeunesse)
  • Quand la nuit devient le jour de Sophie Jomain (J'ai lu)



LIVRES RECUS / OFFERTS


  • Les étoiles de Noss Head #1 - Vertige (illustré) de Sophie Jomain & Marie-Laure Barbey Granvaud (Pygmalion)







Et voici donc mes achats pour le mois dernier. Moi qui pensait restait raisonnable le plus longtemps possible ! C'est totalement raté ! 😅