vendredi 8 août 2014

Charley Davidson #5 - Cinquième tombe au bout du tunnel








GENRE : Urban Fantasy
ÉDITION : Milady
COLLECTION : Bit-Lit
NOMBRES DE PAGES : 398
DATE DE PUBLICATION : 22 novembre 2013
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TRADUCTION : Isabelle Vadori
TITRE ORIGINAL : Fifth  grave past the light









En 2009, Darynda Jones a remporté le Golden Heart® du meilleur roman de paranormal romance pour son manuscrit Première tombe sur la droite. Darynda n’arrive pas à se rappeler d’une époque où elle n’était pas occupée à coucher des mots sur le papier. Elle vit au Pays de l’Enchantement, qu’on appelle aussi le Nouveau-Mexique, avec son mari, qu’elle a épousé voilà plus de vingt-cinq ans, et leurs deux magnifiques garçons, alias les Mighty Mighty Jones Boys.

TITRES DE LA SAGA "Charley Davidson"
1. Première tombe sur la droite
2. Deuxième tombe sur la gauche
3. Troisième tombe tout droit
4. Quatrième tombe au fond
5. Cinquième tombe au bout du tunnel
6. Au bord de la sixième tombe (à paraître le 4 décembre 2014)








VOUS SAVEZ, CES MAUVAISES CHOSES QUI ARRIVENT AUX GENS BIEN ? C'EST MOI.
" Charley s'était juré de garder ses distances avec Reyes, le torride fils de Satan. Mais quand les victimes terrorisées d'un tueur en série  commencent à s'entasser dans son appartement, elle est contrainte de lui demander de l'aide.
Surtout lorsqu'il devient évident que sa soeur, Gemma, est la prochaine cible. Seulement, Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection : que Charley se donne à lui corps et âme. Un prix que la Faucheuse pourrait bien accepter de payer pour sauver sa soeur... "





Je dois dire que depuis le premier tome « Première tombe sur la droite », je suis une grande fan de la saga « Charley Davidson ». Cette série est une des rares que j’attends toujours avec impatience !
Et je dois dire que ce tome 5 est comme les précédents : un vrai délice.
Premièrement, c’est un tome riche en révélation. Surtout sur le personnage de Gareth et de son séjour dans l’antre du Diable. Bien que l’ombre plane toujours sur les sévices qu’il a pu y subir, il s’est trituré les méninges pour trouver la vérité face aux mensonges auxquels il a dû faire face.
Qui se retrouve alors le centre de l’attention ? Évidemment la relation particulière entre Charley et Reyes. (J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la petite bagarre entre les deux mecs sexy )
Les révélations qu’on apprend sont vraiment très intéressantes et changent l’avenir des deux amoureux. Jusque ici, j’ai toujours pensé que c’était une situation plus compliquée et un amour impossible. Maintenant, vu sous l’angle de « Gareth », on se dit que désormais tout est possible.
Deuxièmement, comme toujours Darynda Jones jongle avec plusieurs affaires pour notre petite détective. On ouvre le tome en pleine enquête pour Charley, qui se doit de savoir si le mari d’une cliente est vraiment infidèle. Forcément, rien ne se passe comme prévu (ça serait trop facile aussi non). En plus de cette enquête, elle doit résoudre un problème qui s’entasse petit à petit dans son appartement, une dizaine de fantômes de femmes en piteuse état. Immédiatement, elle soupçonne des victimes d’un tueur en série.
Pour la troisième enquête, il s’agit de la suite du tome précédent « le pyromane » dont Charley soupçonnait Reyes, mais quand la vérité vient la frapper de plein fouet, elle se trouve totalement désemparée. Ne sachant pas comment trouver une solution à ce nouveau problème.
Puis entre le fantôme qui vient lui dire que personne ne retrouve son corps, prends une dimension tout à fait surprenante. D’ailleurs, mes soupçons sur cette femme s’entrecroisent avec la fameuse prophétie que Gareth a révélée au petit groupe : Charley, Reyes et Cookie.
Puis un autre point d’interrogation vient s’ajouter à la liste avec le fantôme qui l’a dragué au début du tome, Duff. Sa réaction face à Mr. Wong, le fantôme qui reste prostré dans l’appartement de Charley depuis toujours, est vraiment plus qu’étrange. Peut-être qu’au bout de six tomes, on aura une idée sur sa réelle identité ?
Trois enquêtes, trois fois plus d’action et de suspens ! C’est ce que j’adore avec cette saga. Le mélange de style policier et de fantasy qui s’entrecroise parfaitement. Il y a toujours une enquête dans le tas qu’elle s’occupe qui se retrouve un peu surnaturel.
Le tome finit sur un post-it, le truc que Reyes adore dans ce tome. Plus une enquête que l’agent Carson du FBI confie à Charley et qui la plongera irrémédiablement un peu plus dans le passé de Reyes.
Il y a tellement de choses dans ce tome que je m’y perds un peu à force. Niveau écriture de l’auteure, toujours le même style, rien à dire. L’humour dont fait preuve notre petite Charley nous fait toujours sourire au fil du roman (oui, il m’arrive souvent de rire toute seule quand je lis cette saga, mais je suppose que je ne suis pas la seule !). La seule petite déception, c’est qu’ encore une fois, les traducteurs et éditeurs ne corrigent pas correctement avant de publier. Beaucoup d’erreurs de grammaire ou des fautes de frappes. C’est vraiment dommage de gâcher ainsi, la lecture ! Surtout quand on est pris dans l’action.
Pour conclure, je dirais encore une fois que c’est une série que je recommande aux fans de bit-lit. Certes, il y a des scènes de sexe, mais ce n’est pas vulgaire comme certaines séries et en plus il y a tellement d’action et de suspens qu’on est obligé de le dévorer très vite ! Vivement « Au bord de la sixième tombe » qui paraîtra en décembre.







GLOBALE : 9 / 10
ÉCRITURE : 7 / 10
SCENARIO : 9 /10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 9 / 10
HUMOUR :  10 / 10








COUP DE COEUR !














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire