dimanche 3 août 2014

La Communauté du sud #13 - La dernière mort






GENRE : Urban Fantasy
ÉDITION : J'ai lu
NOMBRES DE PAGES : 379
DATE DE PUBLICATION : 8 janvier 2014
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TRADUCTION : Anne Muller
TITRE ORIGINAL : Dead ever after 







Charlaine Harris, née le 25 novembre 1951 à Tunica dans l'État du Mississippi aux États-Unis, est une romancière américaine. Elle écrit des romans policiers et des romans d'amour paranormaux. Le premier tome de sa série La Communauté du Sud a fait l'objet d'une adaptation en série télévisée en 2008 sous le titre de True Blood.

Professionnellement, Charlaine Harris est membre de la Mystery Writers of America, de l’American Crime Writers League et membre du conseil des Sisters in Crime. Elle est présidente en alternance avec Joan Hess de l' Arkansas Mystery Writers Alliance.
Par ailleurs, elle est mariée et mère de trois adolescents. C'est une lectrice avide et cinéphile avertie. Elle habite à Magnolia dans l'Arkansas, où elle est membre de l'église épiscopale St. James.
En 2012, elle annonce que le treizième roman de la série La Communauté du Sud serait le dernier.
De nombreuses sagas sont publiés aux éditions "j'ai lu" comme Harper Connelly, Lily Bard et Aurora Teagarden.

LISTE DES TOMES DE "La communauté du sud"
1. Quand le danger rôde
2. Disparition à Dallas
3. Mortel corps à corps
4. Les sorcières de Shreveport
5. La morsure de la panthère
6. La reine des vampires
7. La conspiration
8. Pire que la mort
9. Bel et bien mort
10. Une mort certaine
11. Mort de peur
12. Mort sans retour
13. La dernière mort
SOOKIE STACKHOUSE PRESENTE : "Interlude mortel"
SOOKIE STACKHOUSE PRESENTE : "Mariage mortel"







" Sookie et Arlene, C'est une longue histoire. Le jour où Arlene veut reprendre son job, Sookie ne voit pas pourquoi elle lui ferait ce plaisir. Après tout, Arlene a tout de même voulu la faire crucifier! Quant à sa relation avec Eric Northman, elle s'évapore dans un silence glacial, et il ira jusqu'à ordonner à ses vampires de garder leurs distances...
Quand Sookie en apprend la raison, elle est dévastée. Les choses se compliquent encore pour elle quand Arlene est retrouvée morte. Elle est immédiatement soupçonnée du crime. Enquêtant sur cette affaire, Sookie va alors découvrir que la vie à Bon Temps a de quoi faire frémir. "




Voici donc la fin des aventures de Sookie Stackhouse, une fin malheureusement assez insipide comme les précédents tomes…
On sentait depuis quelques tomes que l’envie de Charlaine Harris pour cette série n’était plus au rendez-vous. Surtout depuis le tome « Bel et bien mort », l’auteure aurait pu mieux travailler la relation entre Sookie et Eric qui restait en attente depuis trop longtemps pour la plupart des fans. Seulement, une fois cette relation au grand jour, tout a été bâclée et pour la fin c’est encore pire !
Certes, Eric est un vampire « pragmatique » (a force que l’auteure le définit ainsi, on commence à le savoir !), mais est-ce une raison suffisante pour gâcher le personnage dans son ensemble ? De plus, Sookie était « folle amoureuse » et en quelques secondes, elle n’hésite pas à rejeter sa relation aux oubliettes. C’est vraiment dommage que les émotions soient si fades et peu réalistes. De plus, la voir tomber facilement dans les bras d’un autre, donne une nouvelle image de l’héroïne peu reluisante.
Bref, j’étais très déçue sur le point sentimental de la vie de Sookie. Bien que sa relation avec Sam est des plus logiques, mais voir la relation Sookie/Eric finir de la sorte, sans « queue ni tête » pour ainsi dire, m’a fortement déplu.
Second point, ce tome regroupe les différents protagonistes de l’histoire, une sorte d’hommage à tous les personnages qui se sont présentés dans la saga. Cela aurait pu être sympathique, si cela apporte quelque chose de fondamental à l’histoire. Des « méchants » qui finalement n’ont pas vraiment de raison à en vouloir à Sookie, du coup l’action tombe un peu à plat. L’action est longue à venir et même s’il y en a, on s’ennuie toujours au fil des pages. Forcément tout est prévisible et il y a très peu de suspens.
Enfin, l’écriture de l’auteure est comme toujours, banale et sans grande conviction. Un peu comme une écriture de scénario bas de gamme. Certes, ça l’était déjà dans les tomes précédents, mais au moins l’action et le suspens prédominaient le roman. Hors ici, on ne trouve que des défauts et très peu de points positifs. Pour le coup, j’en veux un peu à l’auteure d’avoir bâclé le final de la série et ainsi décevoir quelques peu les fans qui attendaient quelque chose de grandiose. J’avais lu les « Harper Connelly » et finalement, je pense que c’est son style. Je sais que je ne me pencherai pas davantage sur les récits de Charlaine Harris, car elle a démontré tout ce qu’elle voulait avec ces deux sagas. Je ne tiens pas à en découvrir plus, les autres sagas n’en valent plus la peine, je pense.
Je crois avoir ainsi tout dit ( je suis peut-être un peu remontée). Je garderai donc les bons souvenirs du début, car l’héroïne est quand même à l’origine du choix du nom pour mon husky ! Comme quoi, j’étais vraiment fan au début, au point d’influencer mon choix. Sauf que ma Sookie est bien différente, même si elle a une chance incroyable pour survivre aussi ! (si, si ce n’est pas un mensonge). J’arrête de bavasser sur ma vie personnelle et je vous dis à la prochaine pour une nouvelle chronique !



GLOBALE : 5 /10
ÉCRITURE : 5 /10
SCENARIO : 6 /10
PERSONNAGES : 5 /10
SUSPENS : 3 / 10






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire