dimanche 10 août 2014

Rebecca Kean #5 - L'armée des âmes





GENRE : Urban Fantasy
ÉDITION : J'ai lu
COLLECTION : Darklight
NOMBRES DE PAGES : 415
DATE DE PUBLICATION : 26 mars 2014
LANGUE D'ORIGINE : Français









Originaire de Lille, Cassandra O'Donnell vit depuis plusieurs années dans la région de la Normandie. Elle est fan de Tolkien, Ilona Andrews et de Laurell K. Hamilton. Réalisatrice de documentaires et de reportages, elle décide de prendre son pseudonyme actuel pour créer la saga Rebecca Kean en 2011, publiée chez j'ai lu, dans la collection Darklight.
En 2013, elle se lance dans la romance historique, dans la collection J'ai lu pour Elle, avec la saga Les Sœurs Charbrey. Durant le Salon du Livre de Paris 2013, elle participe à la conférence 50 nuances de romance.
En octobre 2013, elle a été la marraine de la seconde édition des Halliennales à Hallennes-Lez-Haubourdin.
En novembre 2014, l'auteure se lance dans l'écriture d'une trilogie pour la jeunesse intitulée Les Enfants de Malenfer qui sera publiée chez Flammarion.
TITRES DE LA SAGA "REBECCA KEAN"
1.Traquée
2. Pacte de sang
3. Potion macabre
4. Ancestral
5. L'armée des âmes








" Ah les joies de la famille... Les flambées de vampires, les batailles sanglantes, les coups de fouet, les séances de torture ludiques, les joyeux exorcismes... Tout ces petits bonheurs simples me reviennent à l'esprit depuis que grand-mère et les Vikaris m'ont retrouvée et ont débarqué en ville dans l'intention évidente de me liquider !
Nostalgie, quand tu nous tiens..."






Encore un tome de lu pour la saga « Rebecca Kean ». Encore une série dont je suis fan !
Comme pour les précédents, « L’armée des âmes » est un tome riche en suspens et action, où l’héroïne doit faire face à plusieurs choses : un tueur psychopathe, sa grand-mère et ses gardes du corps Vikaris, les pouvoirs de sa fille Leonora et un petit service à rendre à Gordon le chef de clan des loups.
Tout débute avec l’affrontement de Rebecca et sa grand-mère. Un combat explosif ! Je pense que ça résume assez bien ce passage. Les dégâts sont conséquents forcément, mais pas vraiment comme on l’attend, sa grand-mère s’en retrouve même quelques peu surprise. D'ailleurs ce trio de drôles de dames a un sens de l'humour à tout épreuve. Je les adore !
En ce qui concerne le tueur, il est de très loin le plus puissant que la sorcière de guerre doit affronter. A tel point qu’il arrive à annihiler ses pouvoirs, elle n’a pas beaucoup de solutions pour en venir à bout… Surtout que certaines personnes qu’elle connait bien, commence à mourir à cause de lui. Surtout que Tyriam, le chef de clan des chamans lui cache des indices précieux pour en venir à bout. Que peut-il lui cacher d’important pour risquer la vie d’autrui ? La réponse qu’elle obtient du chaman l’abasourdi, encore plus quand ce dernier parle de sa fille.
En effet, Leonora a des pouvoirs hors normes, à tel point que le clan chaman veulent l’aider à les maîtriser et qu’ils sont d’ailleurs les seuls à pouvoir la guider dans cette voix. La jeune hybride est d’ailleurs plus puissante qu’on le pense, à la fin du tome elle se voit bénit par un Dieu qui fait frémir les Vikaris. Rebecca souhaite alors trouver un plan pour contrer celui du dieu en question.
Concernant Raphael, Rebecca se pose de plus en plus de questions à son sujet. De part les quelques éléments récoltés par les vikaris et le tueur lui-même. Qui est-il réellement ? Tant de questions qui viendront forcément dans les prochains tomes.
A propos de l’histoire des Dieux, parfois je m’égare un peu avec tous les noms. Je pense qu’un petit schéma en début du tome pourrait nous aider à nous repérer avec les branches des magies de vie et de mort.
J’en viens au point qui m’agace encore une fois plus que tout. Les éditeurs qui ne prennent pas la peine de corriger les manuscrits. J’avais lu les quatre tomes en version ebook, je croyais que les fautes d’orthographe étaient plus conséquentes, mais en lisant ce cinquième tome je me suis trompée. Même dans les versions papier, l’orthographe laisse à désirer. A tel point, que chaque chapitre est bourré de fautes d’orthographe. Je ne dis pas que parfois une petite faute ça n’arrive pas, mais à ce point ? Cela m’a fait mal aux yeux ! En plus, parfois il y a des inversions de prénom. Un mort qui parle, ce n’est pas encore arrivé malheureusement. J’espère vraiment que cela va s’améliorer dans la suite sur ce point, car ça m’attriste vraiment de gâcher une aussi bonne série à cause de cela.
Malgré cela, j’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures !




GLOBALE : 8 / 10
ECRITURE : 4 / 10
SCENARIO : 9 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 10 / 10
HUMOUR :  7 / 10






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire