dimanche 14 juin 2015

Resident Evil #2 - La Crique de Caliban





 GENRE : Fantastique / Horror Survival
ÉDITION : Milady
COLLECTION : Gaming
NOMBRES DE PAGES : 248
PUBLIE EN : 2002
PARUTION DE L’ÉDITION : 2014
LANGUE D'ORIGINE : AnglaisAUTEUR : S.D Perry
TITRE ORIGINAL : Resident Evil - Caliban Cove
TRADUCTION : Jean-Claude Poyet




 CHRONIQUE PRECEDENTE

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/12/resident-evil-1-la-conspiration.html









" La dernière intervention des S.T.A.R.S a tourné au fiasco, et on les relève aussitôt de l'enquête qui leur a coûté six de leurs membres.
Pourtant, le commando d'intervention spécial n'est pas prêt à baisser les bras; il faut mettre un terme aux agissements d'Umbrella, l'organisme qui pratique des expériences génétiques très dangereuses, et dont le virus mis au point ne cesse de se répandre...
Mais que pourront les quelques survivants face à une telle corporation, et surtout face à leur abominable virus qui ne cesse de se répandre et de faire toujours plus de victimes ? "






Le deuxième tome de la saga « Resident Evil » titré  « La crique de Caliban » n’est malheureusement pas à la hauteur du premier tome, dont le scénario était tiré des jeux vidéo.  S.D Perry ne fait ici que reprendre le scénario du premier, en changeant d’endroit et de scientifique fou.
On suit donc une équipe composée de S.T.A.R.S à l’intégrité honnête contrairement à ceux qui ont été corrompus par Umbrella Corporation. David Trapp, un ami de longue date de Barry cherche à se procurer des documents sur les projets d’Umbrella, concernant le virus T. Grâce à l’aide du mystérieux M.Trent qui lui fournit des documents concernant un mystérieux laboratoire à Caliban Cove.
Cette aventure est donc centrée sur David Trapp, Rebecca Chambers (l’ex bravo des S.T.A.R.S de Racoon City), Steve, John et Karen. Une petite équipe envoyée vers Caliban Cove pour récupérer des documents sur les projets du scientifique fou, le Docteur Griffith. Ce dernier a amélioré le virus T pour créer des zombies comme véritables machine de guerre. Ils n’ont toujours pas de conscience, mais obéissent aux ordres de ce bon vieux docteur. (On se dit que la modifications des zombies à partir de Resident Evil 4 est quand même un peu plus évoluée et ne ressemble pas à ce triste portrait).
Il y a donc les fameux « Trisquads » un trio de zombies armés qui tirent sur tout ce qui bouge. Personnellement, je ne l’ai pas trouvé du tout effrayant, ainsi que les « Ma7 » qui sont juste des créatures grotesques. Où est donc passé l’originalité des créateurs des jeux vidéo ? L’auteur n’a fait que massacrer ce qu’ils ont créé au départ.
Bref, le scénario est banal et du déjà-vu, en plus l’un des personnages qui se fait contaminer comme un imbécile alors que c’est un médecin, il y a de quoi rire.
En conclusion, c’est un tome un peu inutile pour une saga qui parle d’elle-même et qui n’avait pas besoin d’être massacré par une histoire insipide. J’avoue être déçue.






 GLOBALE : 5 / 10
ECRITURE : 6 / 10
SCENARIO : 5 / 10
PERSONNAGES : 6 / 10
SUSPENS : 4 / 10


























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire