dimanche 12 juillet 2015

Le Trône de Fer #5





GENRE : Fantasy Medieval
ÉDITION : J'ai lu
NOMBRES DE PAGES : 1200
PUBLIE EN : 2011
DATE DE L’ÉDITION : 8 avril 2015
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
AUTEUR : George R.R. Martin
TRADUCTION : Patrick Marcel
TITRE ORIGINAL : A song of Ice and Fire #5 - A dance with dragons



 
CHRONIQUES PRÉCÉDENTES
 
  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/05/le-trone-de-fer-1-george-rr-martin.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/06/le-trone-de-fer-2.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2014/11/le-trone-de-fer-3.html  http://skoldasybooks.blogspot.fr/2015/02/le-trone-de-fer-4.html  







" Le royaume des sept couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes."




Je viens donc de terminer « Une danse avec les dragons ». Je suis heureuse de constater que ce tome-ci est plus enrichi en action et trahisons qui font l’originalité de cette série. J’avais été quelques peu déçue du précédent « Un festin pour les corbeaux », mais ici George R.R Martin se rattrape très bien !
Comme le titre l’indique, le tome se consacre davantage à Daenerys Targaryen et son entourage : Baristan Selmy, Tyrion Lannister qui est passé désormais dans les cités libres (voir ma chronique « le bûcher d’un roi » pour le début de ce tome).
On suit donc les mésaventures de Daenerys qui doit se plier à un mariage pour satisfaire les nobles de Meereen, bien que son cœur soit dédié à un autre. Dans ce tome, on se rend compte alors qu’elle n’est encore qu’une jeune fille qui a encore beaucoup de choses à apprendre. Notamment de garder son objectif premier « conquérir Westeros ». Seulement la jeune fille semble l’oublier, de même que la présence de ses dragons… C’est à la fin du tome qu’elle semble enfin se rappeler ce que Quaithe lui avait prédit, seulement de nouveau elle se retrouve en mauvaise posture avec pour seule compagnie son dragon, Drogon.
Bien qu’elle essaie d’être une bonne reine envers les esclaves qu’elle a libérés, une maladie vient frapper la cité de Meereen, dont la propagation est très rapide. Les fils de la Harpie tente de la faire plier en tuants ses propres soldats… C’est pour cela qu’elle choisit de se marier pour maintenir une paix qu’elle croit enfin avoir trouvé. A la fin du tome, Meereen est en pleine apocalypse si puis-je dire ! Car effectivement, Quentyn Martell a enfin atteint son but en rejoignant Daenerys, mais trop tard… Puisque cette dernière a épousé un noble de Meereen. Seulement, quand Quentyn discute avec la mère des dragons, il comprend ses paroles d’une autre façon, ce qui va conduire la cité dans sa chute. On se rend compte également qu’il se comporte comme un enfant et qu’il tente de prouver sa maturité à travers un acte insensé qui va lui coûter très cher.
Tyrion Lannister quant à lui fini en tant qu’esclave pour un noble de Yunkaï en compagnie de Jorah Mormont et la naine qui l’accompagne depuis Volantis. Comme toujours, Tyrion fait preuve de grande intelligence pour atteindre son but. Il n’est peut-être pas un guerrier ou autre, mais son intelligence est une véritable arme. Et je me doute que dans le prochain tome, c’est encore son intelligence qui va le conduire droit sur Daenerys !
On retrouve ensuite en premier plan, Jon Snow. Le nouveau lord commandant de la garde de nuit. Il se voit pris entre deux feux, celui de Stannis Baratheon et le cas des sauvageons. Il sait qu’il a besoin de ses hommes libres pour avoir une chance de vaincre les marcheurs blancs. Seulement, ses frères jurés de la garde de nuit ne sont pas du même avis, quand ils voient Chateaunoir qui grouille désormais de sauvageons. Mélisandre le met notamment plusieurs fois en garde contre des ennemis, mais Jon ne l’écoute pas et préfère rester sur ses positions. D’ailleurs, Mélisandre tentera d’aider Jon à récupérer sa « sœur » Arya des mains de Ramsay Bolton qui doit l’épouser. Pour cela, Jon n’a pas d’autre choix que d’envoyer Mance Rayder. Stannis Baratheon part d’ailleurs en guerre contre Winterfell pour décimer l’armée des Bolton. Là encore, rien ne va comme il le désir puisque l’armée du roi est prise dans une tempête de neige. On se doute alors que l’issu est peu favorable à ce dernier.
Bref, c’est un tome enrichi d’action aussi bien pour la petite Arya qui enfin comprend le chemin qu’elle doit suivre, pour Asha et Theon Greyjoy l’avenir semble devenir meilleur pour eux.Je suis seulement déçue que nous n'avons toujours pas de nouvelles de Sansa Stark, seulement des suppositions de la part de Brienne. (D'ailleurs, elle s'en est sorti mais comment ? Qu'est devenu Podrick Payne ?) George R.R Martin nous offre ici, une très bonne suite avec comme à son habitude de nombreuses pertes au niveau des personnages. C’est ce qui fait son charme, n’est-ce pas ? Bien que le prologue et la mort d’un certain personnage me semble être étroitement lié… Finalement, peut-être vivra-t-il sous une autre forme ? Ou il y a la fameuse théorie de Mélisandre qui court, mais j’avoue ne pas être du même avis sur ce point-là.
J’ai donc hâte de connaitre la suite, bien que l’on va devoir attendre longtemps pour la connaitre malheureusement. Je dois dire que je préfère également la nouvelle traduction que les précédents tomes qui étaient un peu plus compliqué au niveau de la lecture ! C’est vraiment un très bon point !








GLOBALE : 9 /10
ECRITURE : 9 / 10
SCENARIO : 10 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 9 / 10




COUP DE COEUR!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire