samedi 5 novembre 2016

La Geste des exilés 2 - Péché de Sang





GENRE : Fantasy / Urban Fantasy
ÉDITION : Éditions du chat noir
COLLECTION : Féline
NOMBRES DE PAGES : 378
DATE DE PUBLICATION : 1 avril 2014
LANGUE D'ORIGINE : Français
AUTEUR : Bettina Nordet
PRIX : 19€90


CHRONIQUE PRECEDENTE

http://skoldasybooks.blogspot.fr/2015/12/la-geste-des-exiles-1-pacte-obscur.html





" Certains collectionnent des timbres, d’autres, comme moi, les emmerdes.
Primo, j’ai découvert il y a peu que je ne suis pas humaine. Secundo, mes parents biologiques sont respectivement une salope manipulatrice et un connard psychorigide, malade du contrôle. Tertio, ce dernier a lancé des mercenaires loups-garous à mes trousses, dans l’espoir de me voir accomplir une prophétie où je tiens le premier rôle et, malheureusement, la faction maternelle caresse très exactement le même projet – à son profit naturellement. Quarto, imaginer mon ex-fiancé plumé jusqu’à l’os – au sens propre – me procure des frissons d’extase. Quinto, mon ex-amant ne peut me voir en peinture que s’il se trouve sur une terre consacrée ; tu parles d’un pratique ! Et sexto, je fréquente au quotidien bien trop de créatures appartenant au folklore fantastique. Autant dire que j’aspire à plus de normalité, ce qui ne semble pas au programme.

Car, alors que ma vie sentimentale semble enfin s’éclairer, un terrible danger menace l’humanité. Évidemment, entre loups-garous & CO à mes basques ainsi que le procès qu’on me colle aux fesses, ce bon vieux Karma s’est dit que j’avais du temps libre à revendre pour tenter de sauver la planète.
Des vacances à la montagne, c’est tout ce que je souhaite ! Mais voilà, le génie de la lampe, cet enfoiré, possède un sale sens de l’humour…
"






 Voici enfin mon avis sur « Péché de sang », le second tome de la saga « La Geste des exilés ». C’est un tome qui est bourré d’action et de rebondissements du début à la fin. D’ailleurs, cette dernière finit en apothéose pour nous faire languir de sa suite. 

Jana qui se cache toujours de ses parents angéliques, seulement ils n’ont pas renoncé à la chercher. La meute française de loups-garous tente encore de la retrouver, de plus un groupe de sorciers se mettent également à sa poursuite. Pourquoi ? Qui d’autres peuvent bien avoir envie de la jeune femme ?
Pour ne pas arranger les choses, un vol d’antimatière vient troubler le groupe qui doit tenter de la retrouver au risque que la terre soit détruite !
Malheureusement pour Jana, entre les poursuivants et son petit séjour sur le territoire vampirique, la chasse à l’antimatière est quelque peu retardée. 

Le scénario est très accrocheur avec de nombreuses péripéties pour notre héroïne. Dans ce tome, Jana reste égale à elle-même. Un peu naïve avec son entourage, elle recherche constamment l’amour au sein des hommes autour d’elle. Personnellement, c’est une chose que j’apprécie toujours moyennement. J’aimerais bien qu’elle se décide une bonne fois pour toutes pardi !
Elle est malgré tout courageuse et forte dans les situations les plus périlleuses, notamment dans son épopée en plein territoire vampirique.
Durant cette partie de l’histoire, j’ai vraiment adoré en découvrir un peu plus sur le personnage de Trysten. Ce charmant vampire très mystérieux qui s’ouvre petit à petit à notre ange ! De plus, l’auteure a su placer dans ce récit un revirement total de la situation. Même si nous ne connaissons toujours pas la réponse à la question « Pourquoi la morsure de Trysten a produit cet effet sur Jana ? » On reste un peu sur notre faim à la fin du roman (sans mauvais jeux de mots).
Les personnages que j’apprécie le plus sont sans conteste Phen et Mayron ! Je me dis, si elle doit avoir une relation définitive avec tous ces apollons autour d’elle, autant que ce soit avec quelqu’un qui a bon caractère ! Pourtant, vu la rancœur qu’elle possède envers Phen, c’est plutôt mal parti. Personnellement, moi j’en veux à Jana de se comporter comme une pauvre petite fille qui fait un caprice. Oui, oui... Elle ne laisse même pas le bénéfice du tout ou obtenir une réponse de Phen, qu’elle voit rouge directement.
Ayant parlé à Bettina Nordet lors des Halliennales, elle m’a confirmée que tout ce qu’elle a entrepris depuis le début n’est pas vain. Je dois dire que cela m’a rassurée, surtout en finissant ce second tome de la sorte. 

La stylistique de l’auteure s’est également améliorée par rapport au premier tome. L’enchainement des évènements, du suspens arrive à captiver le lecteur jusqu’à la dernière page. Un petit bémol, j’aurais aimé que la partie en Enfer à côté de Lucifer soit un peu plus poussée. J’ai trouvé cela beaucoup trop court contrairement au pavé concernant l’épisode avec Trysten (qui aurait pu être plus court)

En conclusion, « Péché de sang » est un roman bourré d’action du début à la fin. L’intrigue concernant la prophétie de Jana reste toujours au centre de ce mélodrame, mais elle récolte encore de la malchance autour d’elle. Je vais donc me hâter de lire « Offrande de Feu » pour connaître l’épilogue à cette saga hors du commun. 





GLOBALE : 8,5 /10
ÉCRITURE : 8 /10
SCENARIO : 9 /10
PERSONNAGES :7 /10
SUSPENS : 10 /10




















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire