dimanche 11 mars 2018

Kate Daniels #1 - Morsure Magique








   GENRE : Fantasy / Urban Fantasy
ÉDITION : MxM Bookmark
COLLECTION : Infinity Imaginaire
FORMAT : Papier
NOMBRES DE PAGES : 347
DATE DE PUBLICATION : 2007 (USA)

DATE DE L’ÉDITION : 22 mars 2017
LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL: Kate Daniels #1 - Magic Bites

AUTEUR : Ilona Andrews
TRADUCTEURS : Sara Duke / revu & corrigé par Marika Gallman

PRIX :16€ (papier) / 4€99 (ebook)






Ilona est née en Russie et est arrivée lors de son adolescence aux États-Unis. Elle a poursuivi ses études à l'Université de Western Carolina, où elle s'est spécialisée en biochimie. Elle a rencontré son mari, Gordon, qui l'a aidé à rédiger son premier roman, Morsure magique.

La suite, Brûlure magique, a atteint la 32e place sur la liste des bestsellers du New-York Times en avril 2008.

Son mari, Gordon, est le coauteur de ses livres.

Ilona et Gordon vivent actuellement à Portland dans l'Oregon.








 " Atlanta pourrait être une ville charmante s'il n'y avait pas la magie...

Lors d'une vague magique, les mages lancent leurs sorts, des monstres apparaissent, les armes à feu cessent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la technologie reprend le dessus et la vague magique se retire aussi vite qu'elle est arrivée en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux.

Kate Daniels est une mercenaire de la magie chargée de régler ces problèmes. Mais quand son tuteur est assassiné, sa soif de justice va la mener au coeur d'une confrontation entre les Nécromanciens et les Changeformes d'Atlanta. 

Les deux clans se tiennent mutuellement pour responsables d'une série de meurtres que Kate va devoir élucider. Et même si elle a conscience que cette mission dépasse ses compétences, cela lui convient parfaitement. "






Bonjour, mes chères créatures !

Je vous propose de découvrir mon avis sur la saga d’Urban Fantasy « Kate Daniels » d’Ilona Andrews.
Je n’étais pas très loin d’avoir un coup de cœur. Je vais étayer un peu, mes amis !

Kate Daniels est une mercenaire de la Guilde, elle s’occupe de régler les problèmes « magiques » après les vagues et dont l’Ordre ne désire pas se consacrer, car il s’agit d’incidents mineurs.
Quand son tuteur se fait assassiner, la jeune femme va tout faire pour élucider ce crime qui semble mener droit dans un mur. Elle va alors devoir coopérer avec la Meute et le Peuple (nécromanciens) qui tente de se faire porter le chapeau à tour de rôle. Une mission à haut risque pour elle.

Tout d’abord, les protagonistes sont vraiment incroyables. Il est rare que j’apprécie tous les personnages dans un univers d’Urban Fantasy, mais ici ils ont tous une personnalité bien définie qui les rend attachants. 

Kate Daniels est l’héroïne typique de ce genre de littérature. Forte en caractère, elle a du courage à revendre et un passé mystérieux. Elle n’est pas une simple humaine, comme on peut le penser au début du récit. Petit à petit, on comprend que ses origines semblent exceptionnelles, mais ce n’est pas dans ce premier opus qu’on obtiendra les réponses. Kate s’est se battre (évidemment), mais elle fait preuve de compassion envers ceux qu’elle estime beaucoup. Elle possède également un sens de l’humour de haut niveau ! J’ai adoré les réparties entre elle et Curran.
En parlant de Curran, c’est le maître de bêtes, c’est-à-dire le leader de la Meute d’Atlanta. Cela ne nous étonne pas de le voir jouer les gros durs et mener son clan à la baguette. Il doit faire preuve d’autorité en toute circonstance pour ne pas paraître faible. Kate est un parfait divertissement pour lui et n’hésitera pas à la provoquer à plusieurs reprises.
Nous avons ensuite le leader du Peuple, c’est-à-dire les « Nécromanciens » : Nataraja. Il apparaît seulement une fois dans l’histoire pour jouer à un jeu de pouvoir. J’aurais aimé mieux le découvrir. Malheureusement dans ce clan, il a été laissé un peu de côté, j’espère en apprendre davantage dans la suite.

Concernant le style des auteurs, je dois dire qu’il est simpliste, trop simple à mon gout. Je me dis encore heureux qu’ils aient su créer un univers riche et un scénario intéressant pour atténuer le côté pauvre de l’écriture.
En effet, l’invention de ce monde est incroyable. J’ai même été un peu désorientée avec toutes ces informations qu’ils nous jettent à la figure dans ce tome. Je fus heureuse de voir qu’il y avait un glossaire à la fin du roman pour nous aider à y voir plus clair. On se trouve ainsi dans un monde un peu post-apocalyptique qui donne un côté très Science-fiction et qui change de l’Urban Fantasy classique.

Je terminerai donc en disant simplement que si vous ne connaissez pas « Kate Daniels », il est temps de vous plonger dans son univers ! Pour une fois que je trouve une saga d’Urban Fantasy qui rénove un peu le concept par rapport à ses congénères, je suis plus que ravie. J’ai hâte de lire le tome 2.
 







GLOBALE : 8,5 / 10
ÉCRITURE : 7 / 10
SCENARIO : 8 / 10
PERSONNAGES : 10 / 10
SUSPENS : 9 / 10




2 commentaires:

  1. J'ai adoré ce premier tome, j'ai commencé à avoir un véritable coup de cœur lors de ma lecture du tome 2 et le tome 3 est, pour moi, le meilleur <3 J'attends d'avoir le 5 en ma possession pour pouvoir lire le 4 qui attends sagement dans ma PAL ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment aimé aussi cette introduction, mais je me freine un peu pour ne pas sauter sur la suite immédiatement.
      Avec tout ce que j'ai dans ma PAL, j'ai de quoi patienter lol.

      Supprimer