mardi 4 septembre 2018

Bookhaul - Juin / Juillet / Août 2018






Coucou mes créatures ! 

Aujourd'hui, je viens vous poster mes "book haul" de l'été.
Entre mon anniversaire en juillet et mes quelques petits achats, je reste malgré tout assez sage depuis un certain temps 😂

Je vous laisse découvrir !


JUIN


  • Card Captor Sakura Deluxe Edition 20th Anniversary #3  de CLAMP (Pika) 
  • Kasane, la voleuse de visage #10 de Daruma Matsuura (Ki-oon)
  • Kasane, la voleuse de visage #11 de Daruma Matsuura (Ki-oon)

JUILLET

Pour ce mois-ci, il y a mes achats, ainsi que les cadeaux qu'on m'a offert lors de mon anniversaire 


  • Card Captor Sakura Deluxe Edition 20th Anniversary #4 de CLAMP (Pika)
  • Card Captor Sakura Deluxe Edition 20th Anniversary #5 de CLAMP (Pika)
  • Card Captor Sakura - Clear Card Arc #3 de CLAMP (Pika)
  • Deadlock #1 de Saki Aida & Yuh Takashina (Taifu Comics)
  • La Cage de la mante religieuse #1 de Delico Psyche (Editions IDP)


  • In These Words #1 - Edition Limitée de Guilt Pleasure (Taifu Comics)
  • In These Words #2 - Edition Limitée de Guilt Pleasure (Taifu Comics)
  • In These Words #3 - Edition Limitée de Guilt Pleasure (Taifu Comics)




  • La Naissance des Dieux de Clotilde Bruneau, D.Dim & Frederico Santagi (Glénat)
  • Prométhée et la boîte de Pandore de Clotilde Bruneau & Giuseppe Baiguera (Glénat)
  • Coraline de Neil Gaiman (Albin Michel)
  • La Mythologie Égyptienne de Nadine Guilhou & Janice Peyré (Marabout)


AOUT


  • Les milles et une nuits de "Anonyme" & illustré par Léon Carré (Éditions du Chêne)
  • Le Seigneur des anneaux, intégrale de J.R.R Tolkien et illustré par Alan Lee (France Loisirs)
  • Hellraiser de Clive Barker (Folio)




Et voilà donc la longue liste de mes acquisitions !
Et vous ? Avez-vous succomber à l'appel des livres durant l'été ?







lundi 3 septembre 2018

The Walking Dead #3 - La Chute du Gouverneur


GENRE : Science-Fiction / Horreur / Post-Apocalypse
ÉDITION : Le livre de poche
FORMAT : Papier

NOMBRES DE PAGES : 286
DATE DE PUBLICATION : 2013 (USA)
DATE DE L'EDITION : Juin 2014

LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL : The Walking Dead - The Fall of the Governor

AUTEUR : Jay Bonansinga & Robert Kirkman
TRADUCTEUR : Pascal Loubet

PRIX : 8€10 (papier) / 7€99 (numérique)



CHRONIQUES PRECEDENTES

Couverture The Walking Dead (roman), tome 1 : L'Ascension du Gouverneur  http://skoldasybooks.blogspot.com/2017/11/the-walking-dead-2-la-route-de-woodbury.html
 

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


" Woodbury, petite ville fortifiée qui résiste à l’invasion zombie… Le Gouverneur, son chef autoproclamé, commence à montrer des signes de pure démence, et ses actions plongent les habitants dans les ténèbres et la terreur. Woodbury a succombé à l’enfer. Au milieu de ce cauchemar post-apocalyptique, Rick, Michonne et Glenn, personnages phares de la bande dessinée éponyme, font enfin leur entrée. Les fans de la série The Walking Dead auront la surprise de découvrir ces trois héros sous un jour nouveau. "



Hello mes créatures !

Je vous parle aujourd’hui du troisième roman de Jay Bonansinga et Robert Kirkman issu de la franchise « Walking Dead » avec le troisième tome : « La chute du Gouverneur ».
Il est conseillé de lire ce roman en parallèle des comics tomes 5 et 6. 

Nous sommes au moment précis où à proximité de la prison Rick et Glenn aperçoivent un hélicoptère qui se crashe à quelques kilomètres. Ils décident alors de se rendre sur les lieux, mais quelqu’un est arrivé avant eux.
C’est à ce moment que l’on bascule vers la communauté de Woodbury. Lilly Caul se retrouve sur la route avec Martinez et d’autres membres de leur groupe. Ils récupèrent ainsi le pilote pour l’emmener avec eux.
À la suite de sa rébellion passée, Lilly est surveillée par le Gouverneur et sa clique. Pourtant, petit à petit elle commence à se faire à l’idée que les méthodes peu orthodoxes de Philip Blake ne peuvent être que bénéfiques pour leur avenir.
Seulement, elle ignore les atrocités que ce dernier est occupé à commettre derrière son dos. En effet, Rick, Glenn et Michonne ont suivi la piste jusqu’à Woodbury se retrouvant ainsi à la merci du prédateur. 

À travers le roman, nous avons la sombre vision du Gouverneur, le plaisir qu’il prend à chaque fois qu’il torture un autre être humain. On le sent toujours voguer dans la folie, se perdant entre sa véritable identité et le souvenir de son frère.
Concernant Lilly, je l’ai trouvée de plus en plus exaspérante. Elle se comporte comme une gamine capricieuse envers Austin. Je ne vais pas vous spoiler, mais accuser son partenaire d’une faute qu’il n’est pas seul d’avoir commise m’a fait sortir de mes gonds. Elle adore se plaindre pour des vétilles...
Finalement, les scènes les plus intéressantes sont celles du Gouverneur et Martinez. On peut y voir les machinations qu’ils établissent pour atteindre leur but. 

La stylistique est égale à elle-même, simple et assez fade. C’est le scénario qui fait tout l’intérêt du roman. Il y a un grand manque de description sur les environnements où évoluent les protagonistes, la plupart des personnages sont assez transparents malheureusement.
Avec si peu d’éléments positifs, j’ai donc très peu de choses à dire sur ce livre. Je continue à lire les romans, car je suis vraiment fan de l’univers.

Je terminerai en disant simplement que « La chute du Gouverneur » est malgré tout intéressante pour mieux comprendre le personnage énigmatique de Philip Blake. Nous avons ici sa propre version de la visite de Rick et ses amis à Woodbury. Je le conseille pour les fans des comics !





GLOBALE : 6 / 10
ECRITURE : 6 / 10
SCENARIO : 7 / 10
PERSONNAGES : 6 / 10
SUSPENS : 6 / 10







samedi 1 septembre 2018

Into the wild





GENRE : Biographie / Enquête / Nature Writing
ÉDITION : 10/18
FORMAT : Papier

NOMBRES DE PAGES : 285
DATE DE PUBLICATION : 1997 (USA)
DATE DE L'EDITION : 2008

LANGUE D'ORIGINE : Anglais
TITRE ORIGINAL : Into The Wild

AUTEUR : Jon Krakauer
TRADUCTEUR : Christian Molinier

PRIX : 7€50 (papier) / 7€06 (numérique)




Jon Krakauer (né le à Brookline, Massachusetts) est un écrivain et alpiniste américain, employé par le magazine Outside et qui vit actuellement à Seattle.

Jon Krakauer a publié de nombreux articles dans les plus grands mensuels comme National Geographic et Rolling Stone. Sa notoriété provient notamment de son récit intitulé Tragédie à l'Everest (Into Thin Air), qui relate, selon son point de vue, les événements tragiques qui se sont produits lors de son ascension de l'Everest en mai 1996. Cette expédition s'est terminée par la mort de huit de ses participants.
Il est également l'auteur de Voyage au bout de la solitude sur le destin de Christopher McCandless, un jeune aventurier américain qui mourra d'épuisement après une intoxication par des plantes, en Alaska. En 2007, Sean Penn adapte le livre au cinéma : Into The Wild.
 

+ SITE OFFICIEL + FACEBOOK +


~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


" Toujours plus loin. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. Après deux années d'errance sur les routes du Sud et de l'Ouest américain, il rencontre son destin (à vingt-quatre ans) au coeur des forêts de l'Alaska. Un parcours telle une étoile filante dans la nuit froide du Grand Nord."




Coucou mes créatures ! 



Après des absences à répétitions, il était temps de publier à nouveau des chroniques livresques.


Dieu sait que j’en ai plusieurs en retard. J’ai un peu honte de moi…
Bref, je vais tenter de me faire pardonner en parlant aujourd’hui du roman de Jon Krakauer « Into the wild ». J’avais envie de sortir de ma zone de confort avec cette lecture et je dois vous avouer que je n’ai pas regretté une seule seconde. L’enquête du journaliste pour reconstituer les dernières années de la vie de Christopher McCandless fut totalement bouleversante. 

Ce jeune homme d’une vingtaine d’années a entièrement abandonné sa vie au sein d’une société, où il se sentait piégé. Chris était un jeune homme marginal, ne désirant aucunement participer au capitalisme de son pays. Il avait besoin de se retrouver au milieu de la nature pour vivre pleinement sa vie, sans contraintes. Il a été inspiré par de nombreux romans pour mener sa quête à bien. La liberté de Chris devait se trouver loin de toute civilisation. Il a ainsi abandonné sa famille et ses amis pour entamer une renaissance.


Au fil des pages, on sent que le journaliste a essayé au mieux de rechercher qui était réellement le jeune homme. On comprend que malgré cette totale désertion de son passé, il est resté un homme social et prévenant. Il a rencontré de nombreuses personnes, dont certaines sont devenues des amis et auxquels il donnait des nouvelles dans ses lettres.
Chris a ainsi voyagé dans l’ouest des États-Unis pendant presque trois années. Son ultime but était de se rendre en Alaska. Il s’est alors préparé pendant plusieurs mois pour rendre son voyage possible. Mais la nature reste une force dont on ne peut jamais évaluer les risques…

J’ai beaucoup aimé l’investigation du journaliste. Il a su trouver les grands trajets du jeune homme, discutant avec ceux qui avaient pu le côtoyer durant ses dernières années. On ressent dans la démarche de Jon Krakauer qu’il essaie de rendre une certaine crédibilité à Chris McCandless, qui a été dénigré par la plupart des personnes lorsqu’il avait publié un article dans le magazine «Outside». La plupart des lecteurs le prenaient pour un fou ou un simple d’esprit, mais grâce à ce livre on se rend compte que Chris était à l’opposé. Pour cela, le journaliste a su parfaitement retranscrire ce qu’il a pu ressentir lors de son voyage, notamment grâce à de nombreuses histoires similaires au cours des dernières années. Nous découvrons un jeune homme intelligent et sensible qui pour trouver le véritable bonheur ne voulait que dépendre de la nature environnante. La solitude n’était donc pas pour lui un signe de folie, mais plutôt un signe d’une profonde connaissance de l’univers. 

En conclusion, « Into the wild » est une ode à la vie. Une histoire vraie et bouleversante qui nous fait réfléchir au sens de la vie. Nos petites préoccupations ordinaires sont tellement centrées sur notre société actuelle, que de vivre en marge de celle-ci, au milieu de la nature sauvage nous semble totalement excentrique. De mon point de vue, Chris McCandless était un homme courageux qui a abandonné sa vie pour s’en construire une nouvelle bien plus riche avec pour seul témoin, la richesse sauvage. 





 " Il y a tant de gens qui ne sont pas heureux et qui, pourtant, ne prendront pas l'initiative de changer leur situation parce qu'ils sont conditionnés à vivre dans la sécurité, le conformisme et le conservatisme, toutes choses qui semblent apporter la paix de l'esprit, mais rien n'est plus nuisible à l'esprit aventureux d'un homme qu'un avenir assuré. Le noyau central de l'esprit vivant d'un homme, c'est sa passion pour l'aventure. Le joie de vivre vient de nos expériences nouvelles et donc il n'y a pas de plus grande joie qu'un horizon éternellement changeant, qu'un soleil chaque jour nouveau et différent. Si tu veux obtenir plus de la vie, Ron, il faut perdre ton inclination à la sécurité monotone et adopter un mode de vie désordonné qui dans un premier temps te paraîtra  insensé. Mais une fois que tu seras habitué à une telle vie, tu verras sa véritable signification et son incroyable beauté. "



GLOBALE : 8,5 / 10
ÉCRITURE : 9 / 10
SCENARIO : 9 / 10
PERSONNAGES : 9 / 10
SUSPENS : 7 / 10
 
 









samedi 11 août 2018

[ MUSIQUE ] #1 - Skold




SKOLD



Hello à tous ! J’inaugure une nouvelle section de mon blog avec la partie « musique ». Je vais tenter de vous faire découvrir les musiciens/groupes que j’aime depuis des décennies ou des plus récents.
Il n’y a rien d’étonnant que je débute cette rubrique avec mon artiste « favori » depuis plus de 15 ans désormais, je parle bien évidemment de : Tim Skold.

Je me doute que pour un bon nombre d’entre vous, cet artiste est totalement inconnu. Je déplore d’ailleurs ce manque de reconnaissance en France, car c’est un artiste réellement talentueux.
Ces dernières années, j’ai tenté au mieux pour le faire découvrir en France. Notamment grâce à la création d’un blog et d’un tumblr (mais j’ai abandonné l’idée, car certains fans me faisaient réellement peur dans leur propos). Bref ! Aujourd’hui, je possède toujours ma page Facebook qui lui est dédiée, où je transmets les dernières actualités.


  • QUI EST-IL ?

    De son vrai nom, Thim Sköld est né à Skövde en Suède.
    Il devient musicien professionnel en 1985 dans le groupe Glam rock « Kingpin » qui se transformera en « Shotgun Messiah » en traversant l’Atlantique.
    Ce groupe est une énorme avancée pour l’artiste, car avec « Violent New Breed », troisième et dernier opus de « Shotgun Messiah », il trouve enfin son véritable style : le métal industriel.
    En 1996, il sort son premier album solo « Skold », entièrement écrit et produit lui-même avec l’aide de Scott Humphrey. Durant l’enregistrement, il rencontre le leader emblématique du groupe allemand « KMFDM », où il les rejoint un an plus tard.

    Son travail au sein de ce groupe indus » est l’un des plus marquants dans sa carrière. On peut entrevoir tout son potentiel en tant que musicien, chanteur, compositeur et producteur. Après le massacre de Colombine en 1999, le groupe fait une pause pendant deux ans, mais crée un projet alternatif nommé « MDFMK » en 2000.
    KMFDM sort un nouvel album en 2002 intitulé « Attak », le dernier auquel Skold participe, puisqu’il quitte le groupe peu après que débute la tournée.

    Il rejoint alors le groupe de « Marilyn Manson ». Ils avaient entamé une collaboration pour l’album « The Golden Age of Grotesque », où Skold est devenu le coproducteur, mais à la suite du départ de Twiggy Ramirez (le bassiste), Il est automatiquement inclus dans la line-up.
    Il devient omniprésent pour l’album « Eat me, drink me », où il compose entièrement la musique, ce qui influencera le style de Manson. Les critiques ne sont malheureusement pas toutes élogieuses. Skold laisse donc sa place pour le retour de Twiggy Ramirez en janvier 2008.
    Un DVD interactif sort vers fin 2008, où Skold donne des leçons de guitare et de basse sur la chanson phare « Putting holes in happiness ». 

    En 2009, Skold retrouve Sascha Konietzko le temps d’une collaboration sur 22 chansons. Cette nouvelle collaboration prend le nom de « Skold vs.KMFDM », un travail entre les deux musiciens qui s’est effectué entièrement à distance ! Un véritable challenge pour les deux artistes.
    Il produit également quelques chansons pour le dernier album de KMFDM « Blitz ».
    C’est en 2011 que Skold sort son 2e album solo « Anomie ». On ressent l’influence de son séjour chez Manson, mais aussi ses années passées auprès du guitariste Harry K.Cody (Shotgun Messiah). 

    Il participe la même année à un nouveau projet avec Hank Von Hell (Turbonegro), Audun Stengel (Apoptygma Berzerk), David Husvik (Extol) et Anders Odden (Satyricon) pour former à eux cinq : Doctor Midnight and the mercy cult.
    Leur album « I declare : Treason » est découvert lors d’une dizaine de concerts en Scandinavie.
    Pendant les années suivantes, Skold va produire ou collaborer avec divers groupes. Notamment : Combichrist, ivardensphere, Vampires Everywhere. Mais il est surtout très remarqué pour la production et écriture sur les albums du groupe « Motionless in white » : Infamous et Reincarnate

    En 2016, son 3e album est disponible : « The Undoing ». La sortie fut retardée durant un an, à la suite de quelques soucis de création de « label ». C’est finalement chez « Metropolis Records » qu’il est disponible. Une série de concerts suit dans le courant l’année aux USA.
    Entre 2017 et 2018, il collabora également avec En Esch et Raymond Watts (anciens membres du groupe KMFDM) sur leurs projets respectifs. 


    DISCOGRAPHIE

  • Kingpin

    Welcome to the bop city (1988)
  • Shotgun Messiah

    Shotgun Messiah (1989)
    Second Coming (1991)
    I want more EP (1992)
    Violent New Breed (1993)
  • Skold

    Skold (1996)
    Dead God EP (2002)
    Anomie (2011)
    The Undoing (2016)
  • KMFDM

    Symbols (1997)
    Adios (1999)
    MDFMK (2000)
    Attak (2002)
    Skold vs. KMFDM (2009)
  • Marilyn Manson

    The Golden age of grotesque (2003)
    Lest we forget (2005)
    Eat me, drink me (2007)
  • Doctor Midnight and The Mercy Cult

    I declare : Treason (2011)



COMMENT AI-JE CONNU CET ARTISTE ?




J’étais avant tout fan de Marilyn Manson en 1998 après avoir vu le clip « The dope show » (mais ceci est une autre histoire que j’évoquerai dans un futur article). Quand la vidéo de « Tainted Love » est sortie en 2001, j’ai aperçu ce blond que je ne connaissais pas au sein de la line-up de Manson. Après quelques petites recherches sur le Net, j’ai enfin découvert son identité : Tim Skold
C’est ainsi que j’ai commencé par écouter son album solo, puis son travail avec le groupe KMFDM. Forcément, je suis devenue fan de ce grand monsieur !
Depuis cet instant, je n’ai pas cessé de suivre ses projets. Je reste à l’affût de la moindre nouvelle petite « news » le concernant. 

Je n’ai jamais pu le rencontrer personnellement, malheureusement. Il n’est pas venu sur une scène européenne depuis plusieurs années.
Mais en 2007, quand il était le guitariste au sein de Manson, je me suis rendue au concert à Paris-Bercy. De mon point de vue, il a une grande prestance scénique que peu d’artistes possèdent. J’ai vu plusieurs shows de métal, mais seul Skold a cette attitude « puissante » et « charismatique ».
Je n’ai de cesse d’espérer ardemment de le voir lors d’un de ses concerts en solo, cela doit être quelque chose de grandiose !
Grâce à un ami américain, j’ai malgré tout eu droit à un message vidéo lors de son concert à San Francisco en 2016. Je ne remercierai également jamais assez sa femme pour sa gentillesse à mon égard. 

Mon rêve reste identique au fil des années : pouvoir l’admirer sur scène lors d’un de ses concerts en solo, obtenir une petite photo souvenir à ses côtés et le remercier de sa générosité au fil de ces années écoulées. Je lui dirai également à quel point il est talentueux ! Je ne désespère pas.




LIENS

+ Site Officiel + Facebook + Instagram +

+ Ma page fan +